Accueil / IT Business / Gros nuages sur le e-commerce français

Gros nuages sur le e-commerce français

La société Private Outlet s’est déclarée en faillite le 21 janvier dernier. Cyril Andrino, P-dg de l’entreprise a quitté ses fonctions. Il est remplacé par David Rosenthal, jusqu’ici directeur commercial de Private Outlet. La question est de savoir si Brandalley, filiale du groupe est concernée par la procédure de redressement. Rappelons que Private Outlet avait levé 12 millions d’euros pour acquérir Brandalley auprès de fonds comme Banexi, A Plus Finance et CDC Entreprisesainsi que par les fonds actionnaires du groupe Andrino (GIMV et Turenne Capital).

Visiblement les besoins en trésorerie de l’entreprise se sont avéré très importants. Brandalley procède d’ailleurs selon nos confrères du Journal du Net au licenciement de cinquante personnes, et les salariés de Provate Outlet ont perçu leur salaire de janvier avec deux semaines de retard. Ouvert en 2005, Brandalley a longtemps talonné Vente privée sur le terrain des ventes évènementielles. Son dernier exercice connu, 2013 indiquait un CA de 65 millions d’euros, une dette de 5 millions et une perte d’1,5 millions.

A voir

NEURA-1-

Elon Musk nous met franchement la trouille

Le créateur de Tesla et de SpaceX, a un maximum de projets en réserve.