Accueil / Actualité / Les hackers russes ont-ils bon dos ?

Les hackers russes ont-ils bon dos ?

Visiblement les pirates russes ont l’art de cogner tous azimuts.

Après les élections américaines et françaises, les voilà qui s’en prennent à l’émirat du Qatar avec des conséquences considérables. Les hackers auraient pollué les sites d’information de l’agence de presse locale QNA. Selon la chaine de télévision américaine CNN, ils auraient diffusé une série de fausses nouvelles et d’informations mensongères qui ont provoqué la colère de l’Arabie Saoudite, de l’Egypte et des voisins du Qatar, qui ont rompu leurs relations diplomatiques et fermé leurs frontières avec l’émirat provoquant son quasi isolement géographique.

Pour démontrer son innocence et l’importance du piratage, le Qatar a demandé une enquête officielle du FBI américain. Les experts américains ont expliqué aux journalistes de CNN que les hackers avaient l’intention de provoquer une crise diplomatique dans la région. Le résultat dépasse sans doute toutes leurs espérances. Sauf que la crise a pris une telle ampleur qu’on peut vraiment se demander si les Saoudiens et leurs amis ne se sont pas emparés du premier prétexte venu pour contraindre le Qatar de cesser de conduire une politique étrangère active et autonome et à rentrer dans le giron arabe.

fb-1-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...