Accueil / Actualité / Hewlett Packard veut sa part de cake (imprimé s’entend)

Hewlett Packard veut sa part de cake (imprimé s’entend)

Pour l’instant, l’impression 3D est essentiellement le fait de startups, américaines et même françaises. Les grands constructeurs sont plutôt absents de ce secteur en pleine croissance. Pour être juste, l’impression 3D n’a d’impression que le nom. L’impression 3D est davantage la création d’objets et de prototypes que d’une technique de reproduction de documents. Hewlett Packard, leader mondial de l’impression a décidé tout de même de s’aventurer en terre inconnue, fort de ses savoir-faire technologiques et de la renommée de sa marque. Le constructeur vient d’ouvrir les commandes pour une gamme de matériels dédiés aux professionnels. Attention ces matériels sont vendus entre 120 000 et 200 000 euros, loin des matériels les plus diffusés. Les HP Jet Fusion 3D Printing Solution seront livrées en 2017. Le modèle Fusion 3D 3200 Printer sera vendu entre 120 000 et 145 000 euros selon les options.

Le constructeur vend 200 000 euros, sa Fusion 3D 4200 Printer qui sera livrée fin 2017. Le constructeur annonce que la finesse de gravure oscille entre 0,07 mm et 0,08 mm, pour 35 et 45 litres par heure, soit selon HP 10 fois la vitesse des matériels concurrents. La taille d’impression des objets est de 40,6 x 40,6 x 30,5 cm. Ces machines occupent quatre mètres cubes pour un poids compris entre 700 et 900 kilogrammes. Les Fusion 3D profitent d’une connexion LAN Gigabit Ethernet et d’un disque de 2 To. Elles supportent le format 3MF. Le constructeur affirme que ses machines pourront très bientôt utiliser du métal et de la céramique en plus du matériau actuel. Sur ses plans de développement, HP a pris une bonne année de retard. En revanche, le constructeur se donne la peine de lancer des matériels opérationnels à coup sûr. Actuellement ces imprimantes 3D sont testés par des clients aussi exigeants que BMW ou Nike à la fois pour la réalisation de prototypes, mais aussi pour la production de petites séries de pièces.

HP1

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...