Accueil / Actualité / Hong-Kong, l’Electronics Fair reste un rendez-vous majeur…

Hong-Kong, l’Electronics Fair reste un rendez-vous majeur…

La foule aura été à peine émoussée dans une conjoncture internationale à laquelle l’Asie n’échappe pas.

DVSM, octobre 2018 – Ils ont été près de 87.000 à venir à l’édition d’automne de l’Electronics Fair et à son événement conjoint -depuis 22 ans-, electronicAsia. Un score qu’il faut placer à son juste niveau. Ce 38ème rendez-vous organisé par le HKTDC*, concentré sur un visitorat de professionnels, s’offre une fréquentation digne d’un salon grand public, qui plus est, avec deux éditions annuelles. Ainsi, si les organisateurs soulignent que la manifestation qui se tenait cette semaine dans l’ex-dépendance britannique** a vu sa fréquentation légèrement émoussée dans une atmosphère d’économie mondiale incertaine, a toutefois permis de mettre en lumière des lieux où l’activité reste très dynamique. D’où une progression du nombre de visiteurs venus, entre autres, du Canada, d’Italie, de Grande Bretagne, du Brésil, de Russie, sans oublier la Chine.

Une enquête très instructive à la clé. 1043 exposants et visiteurs ont répondu à l’enquête indépendante commanditée par le HKTDC pendant le salon. Environ 60% d’entre elles ont déclaré que les récentes frictions commerciales sino-américaines avaient eu un impact négatif sur leurs résultats à l’exportation. Environ 40% s’attendent à une augmentation de leurs ventes cette année, soit une baisse de 13% par rapport à l’enquête similaire de 2017. Sur la question des perspectives de croissance, c’est le Japon qui est considéré à 75% comme le marché traditionnel le plus prometteur, suivi par la Corée du Sud (73%) et l’Europe occidentale (72%). Parmi les marchés émergents, ce sont la Chine (77%) et le Proche-Orient (76%), à égalité avec les pays de l’ASEAN (76%), qui sont vus comme présentant les meilleures perspectives.

En termes d’évolution produits, l’enquête révèle que ceux du domaine audiovisuel devraient présenter le potentiel de croissance le plus élevé en 2019 (17%), suivis des accessoires électroniques ou électriques (14%) et de l’imagerie numérique (9%). Près de 80% des répondants sont optimistes quant à l’évolution du marché de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle dans les deux prochaines années. La plupart pensent que les jeux mobiles et en ligne (57%), ainsi que les appareils de divertissement audiovisuels (45%) jouissent du plus grand potentiel de marché. Pour les applications robotiques, 67% sont optimistes. Les applications dans les loisirs et les divertissements telles que les robots jouets (40%) présentent le potentiel le plus fort, suivies par les appareils domestiques comme les aspirateurs (36%) et les applications médicales, notamment  dans le domaine de la rééducation (24%). Prochain rendez-vous, au mois d’avril, pour l’édition de printemps (du 13 au 16  avril 2019).

* Hong-Kong Trade Development Council.
** Hong-Kong est redevenu territoire chinois en 1997.   

Source DVSM

A voir

Pourquoi le marché risque encore de se contracter…

Téléviseurs et télévision sont en pleine mutation...