Accueil / Actualité / IDC est formel, les ventes de Chromebook dépassent celles des Mac

IDC est formel, les ventes de Chromebook dépassent celles des Mac

Que l’on ne s’y trompe pas., il s’agit bel et bien d’une révolution. Selon les analystes d’IDC cités par le site The Verge, au premier trimestre et aux Etats-Unis, pour la première fois les ventes d’ordinateurs Chromebook (sous Chrome l’OS de Google pour PC) ont surpassé celles des Macintosh. Même s elle demande confirmation sur plusieurs trimestres de rang,cette affaire est d’autant plus considérable qu’Apple occupe aujourd’hui la troisième place au classement des constructeurs en Amérique du Nord. Selon IDC, deux millions de chromebooks ont été vendus aux USA contre 1,7 million de Macintoshs. Contrairement à la Vieille Europe, les chromebooks ont trouvé très rapidement leur public aux Etats-Unis.  Les consommateurs apprécient ces ordinateurs très peu onéreux. En 2015, les chromebooks se sont même appropriés 53% des micro-ordinateurs vendus aux établissements scolaires américains, soit presque 9 millions d’unités.

CHR

Les tarifs de ces matériels expliquent en grande partie cet engouement. HP, Samsung ou Acer vendent leurs machines autour de 250 euros, loin et même très loin des prix pratiqués par Apple. La percée des chromebooks expliquent sans doute à la marge le recul des ventes de Macintosh au premier trimestre (-9%). Mais il semble clair que les chromebooks menacent essentiellement les matériels sous Windows. Apple constitue un monde à part, avec ses fans, ses développeurs et un public d’une grande fidélité. En revanche, le monde Windows est davantage indifférencié. Les constructeurs sortent quasiment des mêmes lignes des PC sous Windows ou sous Chrome. Et les prix des matériels low cost sous Windows s’apparente bel et bien à celui des chromebooks.

 

Par ailleurs, le monde Windows a longtemps semblé inattaquable du fait des milliers d’applications, solutions et logiciels grand public ou professionnels écrits pour l’OS. Cet avantage risque d’être rapidement mis à mal. Google vient d’annoncer que Chrome OS va comprendre les applications Android. Les développeurs groupe de Mountain View ont jeté un pont entre Android et Chrome OS avec des méthodes de virtualisation sous Linux. Dans un deuxième temps, les utilisateurs de Chromebooks pourront accéder au Google Store. Et à ses millions d’applications et de solutions.

CHR1

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...