Accueil / Actualité / IFA-2018, segment électronique embarquée, quelques pépites…

IFA-2018, segment électronique embarquée, quelques pépites…

Il reste des industriels qui savent que dans les automobiles, les utilisateurs peuvent être motivés pour des équipements bien dans l’époque présente. Contact…

DVSM, septembre 2018 – Les chercheurs d’or vous le confirmeront, on ne fait pas fortune avec seulement des pépites. Mais celles-ci, même microscopiques, réveillent les espoirs. Inutile de souligner qu’à Berlin, cernées par des écrans OLED, des frigos américains (qui sont surtout asiatiques), des fours connectés et des aspirateurs à 100 sacs et plus, les apparitions de l’électronique embarquée donnent dans la discrétion.

Et pourtant… La « Miss IFA » 2018 arrive bien en voiture, symboliquement, à l’expo. Une belle berline à Berlin, d’un constructeur qui se reconnaît grâce à son étoile, qu’il cherche d’ailleurs à refaire briller comme avant, quand lui comme ses deux grands concurrents n’avaient pas trichoté sur le thème des particules (comme beaucoup d’autres, ce que soulignait ICI KELEREPUS, le cousin de DVSM).

 

Pioneer, pile dans axe logique qui devrait séduire. Avec son SPH-10BT, c’est un véritable autoradio, comme certains n’osent plus en parler (de peur d’en vendre…?) qui vient dans un emplacement standard DIN, mais qui a la particularité d’être aussi non pas une, mais LA station d’accueil pour smartphone que souhaitent de nombreux utilisateurs.

Au cœur d’un parc de véhicules dont l’âge moyen n’est plus très éloigné de 10 ans, il a sur nos routes de nombreux automobilistes qui utilisent des voitures encore non-équipées des « musts » de notre époque numérico-technologique. Et ce nouveau Pioneer apporte non seulement une réponse purement physique à une question à laquelle les constructeurs automobiles refusent depuis toujours de répondre, où puis-je le mettre…? D’où cette longue mode de la ventouse, méduse de l’électronique embarquée, qui se détache quand il ne faudrait pas si l’on a oublié de cracher au cœur pour en assurer l’adhérence. Mais de plus, le SPH-10BT ne se limite plus aux rudimentaires connexions sans fil du BluTooth. Il prend aussi en charge la quali-totalité des fonctions des smartphones, ce qui est aussi une précaution au regard des interdictions smartphonesques (justifiées) de plus en plus réprimées.

Faut voir, avec JVC-KENWOOD, une ambition commode avec la caméra de bord. Mille et une raisons justifient que soient capturées et archivées, au moins pendant un certain temps, les images d’un trajet. Certes, on pense immédiatement à l’accident. Un retour sur moment grave qui peut servir à comprendre, voire à se défendre. Pour cela, ce dispositif, positionné GPS, est doté de capteurs gyroscopiques et de détecteurs de chocs. Il assure aussi une assistance éventuelle.

Mais les motifs plus relax existent aussi. Un lieu, un paysage, un monument, un carrefour aux signalisations trompeuses, etc. La solution est dans ce joujou aux fonctions multiples, qui archive sur carte SD et en riche définition, de jour et de nuit, tout au long de tout trajet.

Les GPS toujours en bonne place, chez GARMIN, et quelques autres. Encore un device qui, selon nos constatations, reste bien présent dans de nombreux rayons, centres auto, GSS et même hypers.

Les versions à écrans de taille déjà moyenne (6 pouces) sont présentés dans la quasi-totalité des rayons. Preuve que les ventes ne se sont pas effilochées, ce qui est en étroite cohérence avec l’état du parc auto évoqué plus haut. DEs ventes potentielles qui nous tombent du ciel.

Source DVSM

 

A voir

Fournitures survoltée et plein gaz chez Saturn et MédiaMarkt…

Que la distribution fournisse de l'électricité n'est pas… courant. Et du gaz, encore moins...