Accueil / Actualité / IFA 2020, une édition très réduite en dimensions est annoncée, tenue sur seulement 3 jours.

IFA 2020, une édition très réduite en dimensions est annoncée, tenue sur seulement 3 jours.

Du 3 au 5 septembre, l’IFA de Berlin tentera de sauver ce qui peut l’être d’un événement piégé par les caprices du coronavirus.

DVSM, 20 mai 2020. Comme nous le pressentions, l’IFA cette année n’aura que peu de similitudes avec ses éditions normales. Sur une durée de seulement 3 jours, et non ouverte au public, la base du rendez-vous élagué pour raison d’épidémie sera une version salon d’affaires, conception qui permet, comme le précise en substance Jens Heithecker, directeur général, « de respecter les distances physiques et de pratiquer les gestes barrières« , alors qu’au sein des halls d’accueils, d’abondantes opérations de nettoyage et de désinfection compléteront une large mise à disposition de gel désinfectant et accessoires protecteurs.

Quatre axes seront déployés, avec un maximum de 1000 participants pour chacun d’eux. L’un des plus importants pour les industriels sera la conférence de presse initiale et qualifiée de « mondiale », du 3 septembre. Cette initiative communicante devrait permettre au traditionnel flux d’annonces de se déverser, malgré les circonstances, jusqu’aux médias d’un grand nombre de pays.

L’autre clé de voûte sera l’axe du salon d’affaires, dédiés aux rencontres entre professionnels. Les deux autres volets seront consacrés, pour l’un, à une plateforme pour les technologies de pointe, l’autre au « sourcing » orienté vers les produits OEM et MDD. Le tout sera adossé à un complément en ligne de l’événement. Une version qui n’a donc de « foire » que le nom, et pour la capitale allemande, un rendez-vous populaire majeur (mais d’une ampleur qui avait déjà beaucoup diminué*) qui aura disparu du calendrier cette année. Car sans le public, sans son traditionnel concert, l’IFA n’est naturellement pas tout à fait l’IFA. Ainsi en décident les accidents de la vie sanitaire. Alors que les responsables du salon dévoilent ce jour les conditions retenues pour cette session de dépannage, l’épidémie semble faiblir et déjà promettre un retour à des jours meilleurs pour un avenir proche. A condition que les déboires économiques entraînés par la pandémie n’obèrent pas outre mesure les moyens des exposants à venir participer, alors qu’avant l’apparition de la contagion, bien des grands salons éprouvaient déjà de très lourdes difficultés pour convaincre des industriels qui, au fond de leurs pensées, sont de plus en plus nombreux à penser que sans les IFA, CES et d’autres moments très coûteux, les marchés seraient probablement à peu près identiques.

* Il y a un quart de siècle, l’IFA accueillait, sur le seul et unique segment de l’électronique grand public, aux alentours de 750.000 à 800.000 visiteurs (mais ne se tenait que tous les deux ans). Un succès alimenté par des produits en pleine explosion, portés par une croissance vigoureuse. Mais aussi, et surtout pour l’IFA, un côté kermesse très attractif, en prolongement du caractère de seul moment récréatif proposés aux Berlinois durant la longue période d’isolement par un mur tristement célèbre.  En 2019, le salon a revendiqué 238.000 visiteurs, pour l’électronique, les télécoms, et l’électroménager.

Source DVSM

A voir

AUTONOMY, le salon international des solutions de mobilité durable se tiendra les 4 & 5 novembre prochains, en format 100% digital

Le plus grand salon international des solutions de mobilité durable pour les professionnels...