Accueil / Actualité / Imprimantes 3D, des rayons se mettent en ordre de conquête. Enfin !

Imprimantes 3D, des rayons se mettent en ordre de conquête. Enfin !

Depuis des années, on les voyait rôder, pistant les utilisateurs passionnés ou chevronnés, mais sans aller réellement au contact du plus grand nombre. Cela change, et ça fait bonne impression…

 DVSM, 17 avril 2019. Fallait-il encore y croire…? A l’automne 2018, nous avions osé (!) souligner que la présence des imprimantes 3D restait très exceptionnelle dans les points de vente grand public. Constat d’une frilosité à la fois trop classique et excessive de la part de certaines enseignes, une prudence (ou manque d’audace) trop souvent justifiée par un argument aussi désarmant que bien peu professionnel, « on ne nous en demande pas…! » Affirmatif, c’est très peu professionnel. Ce réflexe vieux comme le monde et trop souvent entendu fait table rase de la vocation première et de l’incontournable tâche dévolue au terrain, consistant à faire découvrir à des clients des produits novateurs. Cette petite remarque acide de notre part avait interpellé quelques acteurs de ce domaine. Selon nos constatations, les choses bougent. Le façonnage 3D se montre enfin de-ci de-là. Ouf…!

C’est surtout dans l’univers de la galaxie Mulliez que cette montée en surface d’un sous-marin de l’outillage populaire est observée. A l’apparition d’imprimantes dans des implantations de la GSB Leroy-Merlin (Rezé, près de Nantes, Chauconin Neufmoutiers, près de Meaux, etc.) que nous avions relevées voici quelques semaines et fin 2018, viennent s’ajouter des offres telles que celles de certains magasins Boulanger, concrétisée par un vrai petit… linéaire dédié à la fameuse technique créatrice. Non seulement 5 produits sont alignés à la vue du public, mais figure aussi dans ce même rayon des stylos 3D. Bravo…!

Notons que cette présence souligne la stratégie de diversifications que tout visiteur de l’enseigne aux nuances bleues et orange peut constater, orientation pertinente et qui contraste avec d’autres tendances à des concentrations qui réduisent aussi le champ des motivations.

Bien sûr, les ventes de ce genre d’outils ne vont pas devenir aussi fréquentes et juteuses que celles des téléviseurs ou des perceuses à percussion. Mais cette évolution dans la forme de l’offre est essentielle. Il y a en effet une grande différence entre un choix d’imprimantes 3D proposé en ligne, qui vise de par sa nature des clients qui cherchent un équipement dont ils connaissent l’existence, et les regards qui vont découvrir quelque chose d’inattendu, pour lesquels la rencontre avec une démonstration ne pourra que judicieusement optimiser les amorces d’intentions d’achats.

Source DVSM

 

A voir

Énergies: moins ils consomment, plus les clients payent…! Mauvais…!

Le très célèbre taux d'inflation n'a jamais été si bas.