Accueil / Actualité / Industrie, ça tangue un peu dans les usines de la high-tech…

Industrie, ça tangue un peu dans les usines de la high-tech…

Difficile passage d’une époque à la croissance effrénée à des régimes de croisière bien plus calmes…?

Ça tangue un peu, et même beaucoup, si l’on en croit des informations qui se suivent et dont les effets s’amplifient.

DVSM, novembre 2018 – Il y a quelques jours, tout commence par des bruits persistants. Suite aux ventes assez décevantes des derniers modèles d’iPhone lancés par Apple, et notamment celles du XR pour lequel la demande se fait bien plus modeste que prévu, les sous-traitants asiatiques de la firme se voient contraints de réviser leurs plannings de fabrication à la baisse. Et quand la fabrication se replie, les cours boursiers en font tout autant. Mais voilà que ce qui pouvait passer pour un épisode ponctuel prend un profil plus ennuyeux.

Certes, les derniers iPhone trouvent sans problème une clientèle que le coût de ces nouveautés ne rebute pas, en occident. Il n’en va pas de même dans des pays moins développés. Et de la sorte, une part de la machine se grippe. Toutefois, à y regarder de plus près, les équipements de la firme de Cupertino ne sont pas les seuls concernés. Sur cette lancée, le quotidien Les Echos aborde à son tour le sujet et reprend des analyses de Bloomberg qui, sans détour, évoque tout bonnement un passage dans une nouvelle époque, et cite un de ses analystes, Tim Culpan, qui incite à une pragmatique analyse de la situation.

Les volumes dans le domaine de la high-tech ont tendance à fléchir. Ce qui n’est pas, selon nous, très étonnant. Il suffit de constater les évolutions démographiques déjà maintes fois soulignées dans nos pages (âges des populations, ménages moins nombreux, contraction des revenus disponibles, motivations moins acérées…) et la saturation dans les taux de possession pour de nombreux équipements pour comprendre que, loin de sombrer, de nombreux marchés ne peuvent plus désormais tourner que sur des rythmes sérieusement corrigés. Ce qui est vrai de la production jusqu’à la distribution…

Source DVSM

A voir

Pourquoi le marché risque encore de se contracter…

Téléviseurs et télévision sont en pleine mutation...