Accueil / Actualité / Innovations, la concentration des bonnes et moins bonnes idées…

Innovations, la concentration des bonnes et moins bonnes idées…

Innover, oui, mais forcer le trait soulignant cette activité n’est pas forcément, pour un salon, une pratique motivante. Encore que…

 DVSM – 13 septembre 2019. Brefs sanglots. Le rassemblement de la capitale d’outre-Rhin s’éloigne déjà des souvenirs. Les retombées médiatiques de cette édition ont été très modestes, fidèle à sa modestie en véritables pôles d’intérêt. Pour sauver l’image des événements, leurs organisateurs ne manquent jamais d’en étoffer le contenu à l’aide des inévitables halls où s’exposent innovations et innovateurs. Une sorte de cerise sur le gâteau qui a des utilités pratiques auxquelles le commun des observateurs ne songe pas toujours. Ainsi, il n’y a pas de meilleur cadre pour faire intervenir des politiques ou assimilés sur les médias, élus ou cherchant à l’être, libres de développer de ces discours sans aucun lendemain, sans pour autant laisser surgir dans un arrière-plan fortuit les logos d’une ou deux grandes marques connues, visions qui rendent jaloux tous les concurrents. C’est aussi ce supposé regard projeté sur la jeunesse, les talents, le futur, et pourquoi pas le succès dans la lutte contre le chômage et les promesses pour le commerce extérieur. En revanche, ces espaces sont souvent ceux où, en s’éloignant des allées trop pleines d’une foule dense et surchauffante, il est agréable de respirer un air qui requinque. Calme et fraîcheur, ouf…!

Mais ce n’est pas tout. Il peut même se dissimuler, dans une jungle de choses inédites ou presque, des petites idées appelées à devenir grandes. Il se murmure que des sous-responsables plus influents qu’on l’imagine, issus des équipes des groupes les plus importants de la planète (exposant sur place ou non) recherchent discrètement ce qui pourrait s’acquérir puis se développer. A la source des inventions, comme cela se disait jadis à Paris, boulevard de Strasbourg…*

* Enseigne d’un magasin spécialisé dans les jeux et jouets techniques et scientifiques, depuis longtemps disparu, dont se souviennent pas mal de fidèles de notre très proche cousin, le site/blog KELEREPUS.

Source DVSM

A voir

La haute-fidélité pourrait et devrait bien mieux faire…

L'écoute de la musique sur du matériel performant n'a jamais été davantage que très minoritaire. Une tradition regrettable mais pas inéluctable.