Accueil / IT Business / Inquiétudes sur Google France

Inquiétudes sur Google France

Rappelons-nous. En 2011, en présence du Président de la République, Google inaugurait en fanfare le siège de sa filiale nationale. Un immeuble de 10 000 m2 où travaillent 500 personnes. Aujourd’hui, on se demande ce que le géant d’Internet compte faire. Déjà, Google bouleverse en profondeur  son organisation européenne. Un bureau central va coiffer depuis Londres deux entités jusqu’ici indépendantes, l’Europe du Nord et l’Europe du Sud Moyen Orient Afrique.

Une grande partie de tout ce beau monde, soit 5 000 personnes sera hébergée dans un bâtiment encore construction. La fin des travaux est prévue pour 2017 au plus tard. A noter qu’a priori, le siège européen (ou siège fiscal) demeure à Dublin. Enfin, pas de panique pour l’emploi national. Même si Google n’a toujours pas digéré les aides à la presse qu’il est contraint de payer, et qu’il se méfie des intentions fiscales du Gouvernement, le leader du Web continue de recruter des techniciens et des commerciaux, en particulier pour attirer la publicité des PME. Un gâteau considérable.

A voir

e-com-1-380

Le mobile affole littéralement les Chinois

Selon les observateurs d’eMarketer, l’an prochain les internautes chinois dépenseront 1 462 milliards de dollars en ligne, en hausse de 29% sur cette année.