Accueil / Actualité / Internautes attitudes, des loisirs, des loisirs, surtout des loisirs…

Internautes attitudes, des loisirs, des loisirs, surtout des loisirs…

Décrit comme un univers où tout circule, s’échange, se traite, se partage, se diffuse, Internet est, à travers les usages quotidiens des Internautes et en termes de temps passé, un univers ultra majoritairement dominé par les loisirs.

 DVSM, 7 août 2019. Voici non pas une révélation, mais une confirmation, qui est cependant révélatrice sur le plan de l’ampleur. C’est l’HADOPI* qui vient de dévoiler les chiffres qu’une enquête d’OpinionWay a mis en évidence. Ce sondage mené auprès d’un échantillon de plus de 6.000 personnes représentatives des internautes** date du printemps 2018. A première vue, sa « date fraîcheur » peut paraître un peu avancée. Mais le dossier (consultable sur le site d’Hadopi – lien ci-après) est d’ampleur, et les grandes lignes qui s’en dégagent n’ont naturellement pas été profondément bouleversées en quelques mois.

Le premier enseignement est que les trois quarts du temps passé sur Internet par les internautes sont consacrés aux contenus culturels. Ces derniers passent en moyenne 8h28 par semaine sur la toile, pour accéder à des biens culturels dématérialisés, soit une moyenne de 1h13 par jour. Et parmi les contenus auxquels ils accèdent, musique et clips vidéo (donc aussi musique) représentent  54% de ces contenus, les séries TV 37%, les films 33%, les jeux vidéo 14%, les livres (incluant BD) ne dépassant pas 8% (plusieurs réponses possibles aux questions des sondeurs, donc total global supérieur à 100%). De tous temps, la musique a eu une part prépondérante dans les audiences (radio et autres médias), tout simplement parce qu’elle autorise d’autres usages simultanés. On peut manger, bricoler, conduire, tricoter, pêcher à la ligne, jouer aux cartes, etc. en écoutant de la musique.

En temps passé, les ordres de grandeur changent. Ce sont les adeptes des jeux vidéo qui consacrent le plus de temps à leur loisir en ligne (6h18 par semaine) ; les lecteurs de livres numériques le moins de temps (3h42 par semaine). Les amateurs de séries passent plus de temps à regarder de… séries (5h35 par semaine) que les cinéphiles ne regardent des films de cinéma (4h23). Autant de paramètres qui éclairent avec pertinence ce que nos semblables ont en masse adopté dans leurs pratiques totalement courantes. Et si le Net sert à gérer sa santé, ses comptes en banques, sa fiscalité, éventuellement à travailler, et beaucoup d’autres choses réputées sérieuses, il apparaît bien que sa principale utilisation nettement dominante, se place dans le domaine des loisirs. Oui, mais les loisirs aussi sont… sérieux, non…?

L’ensemble de l’étude est à découvrir ici.

* HADOPI : Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet.
** Une part de la population qui est de plus en plus dominante par rapport à la totalité des citoyens.

Source DVSM

 

 

A voir

Assistants vocaux, vers une croissance qui semble bien timide…?

Coqueluche de la vie connectée, star des rayons et semblant de relais de croissance...