Accueil / IT Business / Communiqués / ITS Group / Les grands enjeux des DSI en 2017 : cap sur l’infrastructure – Communiqué

ITS Group / Les grands enjeux des DSI en 2017 : cap sur l’infrastructure – Communiqué

Communiqué

L’année 2017 sera sans aucun doute une année-clé en matière de transformation digitale pour les entreprises. Dans ce contexte, les ETI comme les grands comptes continuent d’investir massivement pour accélérer leur mutation et la digitalisation de leurs processus et de leurs organisations.

Partant de ce constat, la dimension liée à l’infrastructure et à la maîtrise des processus de communication semble se positionner comme une priorité stratégique pour les directions des systèmes d’information. Cela se traduit par le lancement de nombreux projets d’envergure sur différents segments.

Le GDPR ou RGPD

Le 27 avril 2016, le parlement européen a voté la mise en place du Règlement Général sur la Protection des Données (GDPR : General Data Protection Regulation en anglais) qui entrera en vigueur le 25 mai 2018. Ce règlement va entraîner de grands changements pour les entreprises. Les DSI commencent à répondre à cette règlementation en révisant leurs politiques de gestion des données et en installant des solutions de « cartographie », « pseudonimisation », « audit » …

Les amendes pouvant atteindre 4% du chiffre d’affaire mondial (plafonnées à 20M€), la question de la conformité à la GDPR/RGPD ne se pose pas.

La transformation vers un delivery modèle Devops

Depuis près de 10 ans avec notamment la version 3 d’ITIL, les Directions des Systèmes d’Informations ont mis en œuvre des organisations de gestion des services IT basées sur des processus linéaires et structurés. Les opérations, menées sur cette dernière décennie, ont permis la mise en œuvre de Centres de Services structurés, qui sont les fondations de cette nouvelle étape de la transformation des systèmes d’information.
Face aux besoins d’accélérer le « time to market » et de gagner en agilité, un modèle alternatif DevOps est en pleine expansion. L’avènement du DevOps bouleverse les modèles traditionnels puisqu’il nécessite de repenser les métiers de la production informatique et des infrastructures IT. Il s’agit de transformer et de déployer des nouvelles organisations basées sur des processus continus : Intégration continue, Qualification continue, Déploiement continu, et Monitoring continu, le tout en passant par des cycles projets Agile.

En s’appuyant sur des offres Cloud pour accélérer le provisioning des environnements techniques, les Directions des Systèmes d’Informations font face à de nouveaux défis pour accélérer le provisioning des données et de la couche exploitation, ultime étape permettant la mise en œuvre complète d’un modèle continu DevOps. La transformation digitale s’accélère !

Le Cloud et la Sécurité

Ces deux points se positionnent au centre des enjeux liés à l’hébergement et à l’externalisation du SI des entreprises. Dans ce contexte, la plupart des DSI investissent des ressources importantes pour s’appuyer sur des environnements agiles et ultrasécurisés. Cette tendance de fond devrait continuer de s’accélérer en raison de l’essor constant que connaissent les projets Cloud et des nouveaux enjeux liés à l’hébergement du SI et de ses applicatifs.

La Mobilité

Il y a peu, la mobilité consistait surtout à assurer une connexion à distance, à administrer et sécuriser les terminaux mobiles avec des solutions d’EMM (Enterprise Mobility Management) dotées d’outils de conteneurisation et de chiffrement. Désormais, l’enjeu majeur consiste à assurer un niveau de sécurité qui soit en rapport avec les menaces qui se présentent. A cet effet, les entreprises s’équipent de plus en plus de solutions tierces dédiées tels que des logiciels de sécurisation des applications qui complètent l’offre sécurité des solutions d’EMM. Demain, avec la gestion des identités entre le Cloud et les annuaires d’entreprises, les DSI se focaliseront plus sur la gestion des identités et du « Single Sign On ». Le deuxième enjeu majeur consistera à homogénéiser l’expérience utilisateur pour que l’usage des outils soit aussi simple en situation de mobilité qu’il l’est au sein de l’entreprise.

Les Bases de Données et le Data Management

Ces derniers points sont également particulièrement importants et amènent les directions informatiques à repenser leurs environnements (au niveau de la gestion des bases de données) et à mieux exploiter leur capital « données », souvent mal ou faiblement utilisé. À court terme, les projets de Data Management vont donc être un véritable enjeu pour les entreprises qui souhaitent renforcer leur compétitivité.

Une problématique fréquemment rencontrée est le stockage des copies de bases de données. En effet, les environnements (test, développement, intégration, préproduction, production) et les traitements ponctuels ou récurrents (BI et analyses statistiques) génèrent une volumétrie globale exponentielle, en comparaison avec la volumétrie « source » des données de production. Selon les cas, le facteur démultiplicateur peut se situer autour 10, soit 10To stockées (et en partie sauvegardées) pour 1 To de données « source ».

Bien évidemment, cela impacte directement les coûts de stockage, de sauvegarde et d’administration. Réduire le volume de données et simplifier la gestion des copies devient alors un véritable enjeu économique pour les DSI.

Loin d’être exhaustive, cette liste met en avant que nombre des chantiers que vont devoir gérer les DSI vont impacter et modifier leurs infrastructures IT et qu’il convient donc d’intégrer cette donnée stratégique dans leurs grands projets de transformation.

Par Mourad BEN HAMOUDA, Responsable Avant-Vente chez ITS Group, ESN spécialisée dans l’accélération de la transformation digitale de ses clients.

 

hamouda-300-

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Encore 165 postes ouverts en 2017 chez ITS Group – Communiqué

Après avoir intégré au sein de ses départements et filiales plus de 135 collaborateurs depuis le mois de mars...