Accueil / Actualité / Les jours de Travis Kalanick sont-ils comptés ?

Les jours de Travis Kalanick sont-ils comptés ?

Les actionnaires d’Uber ont-ils décidé de renvoyer le fondateur et patron à ses études ?

Selon de nombreuses rumeurs obligeamment relayées par la presse américaine, le conseil d’administration de l’entreprise qui se réunit promet d’être critique pour Travis Kalanick. L’ancien ministre de la justice de Barak Obama devrait présenter le rapport sur l’état de la société commandité par les actionnaires. Vu le soutien de Travis Kalanick à Donald Trump, on peut s’attendre au pire. Surtout que depuis quelques mois le patron d’Uber a donné les verges pour se faire battre.

L’homme est détesté par une grande partie de ses propres troupes pour son caractère éruptif et hautain. Une vidéo le montrant insultant un chauffeur VTC a fait le tour du Web. Une vingtaine de cadres de très haut niveau ont quitté l’entreprise ses dernières semaines. Le départ d’Anthony Lewandowsky laissera des traces. Débauché de chez Google Waymo pour gérer le programme de voitures autonomes d’Uber, Lewandowsky a été contraint de quitter le groupe après une plainte pénale de Google pour vol de documents et de technologies. Quelques deux cents cas de harcèlement sexuel sont devant la justice. Découverte d’un logiciel de surveillance des chauffeurs. Et puis surtout, malgré sa fabuleuse capitalisation de 62 milliards de dollars, Uber enquille des problèmes qui pèsent lourdement sur son avenir : trois milliards de pertes sur six milliards de dollars de chiffre d’affaires, retrait du marché chinois, fronde des chauffeurs sous-payés, procédures multiples dans le monde entier, fronde des collectivités locales.

Aujourd’hui la marque et son dérivé ‘’uberisation’’ sont devenus des concepts extrêmement négatifs employés pour décrire la ruine d’un modèle, remplacé par un autre incapable de prouver son efficience. Selon Recode, la fronde anti Kalanick est conduite par Arianna Huffington (Huffington Post) et les investisseurs Bille Gurley et David Bonderman. Selon le Wall Street Journal, Emil Michael, directeur des opérations devrait annoncer son départ aujourd’hui, ce qui fragilisera encore davantage Travis Kalanick. Rassurons-nous, il n’aura pas besoin de faire le Vétéciste pour couler des jours paisibles.

Billionaire Travis Kalanick, chief executive officer of Uber Technologies Inc., speaks during a session at the World Economic Forum (WEF) Annual Meeting of the New Champions in Tianjin, China, on Monday, June 27, 2016. The meeting runs through June 28. Photographer: Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images
Photographer: Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.