Accueil / Actualité / La Justice chinoise poursuit Apple de sa haine

La Justice chinoise poursuit Apple de sa haine

Trois mois après avoir attribué à un maroquinier local la marque iPhone, la justice chinoise a décrété que le design des deux iPhone 6 s’inspirait de manière excessive des smartphones 100C conçus par Shenzhen Baili, l’un des innombrables constructeurs chinois. La vente des iPhones 6 risque d’être interdite dans la région de Pékin. Selon le jugement rendu le 19 mai : « L’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus d’Apple présentent de légères différences avec le 100C de Baili. Ces différences sont si petites que le consommateur moyen ne peut pas les remarquer. » Apple a bien entendu fait appel de cette décision. L’iPhone 6 a été lancé en septembre 2014, quelques mois après le lancement du 100C. Shenzen Baili avait même fait breveter le design de son smartphone. Avant de venir réclamer une somme non précisée au constructeur californien.

Du côté d’Apple, on minimise l’importance de cette histoire, mais on peut se demander sérieusement si les autorités chinoises n’ont pas décidé de chasser Apple de l’Empire du Milieu afin de favoriser les marques locales.  Apple a déjà dû clore en Chine ses services iTunes Movies et iBooks. Le célèbre raider Carl Icahn s’inquiète à ce point du sort d’Apple en Chine, qu’il a préféré céder son portefeuille d’actions.  Pourtant Tim Cook ne ménage pas ses efforts pour s’attirer les faveurs des autorités locales. La Chine est le pays où il s’est rendu le plus. Apple multiplie les investissements avec en particulier un milliard de dollars injectés dans la société Didi Chuxing, une plate-forme de voitures avec chauffeur, concurrente d’Uber. De plus les consommateurs chinois se détournent de la marque. L’iPhone a perdu son pouvoir de séduction et sur le premier trimestre de l’année, la Pomme a perdu 26 % de son CA, avec des ventes d’11,5 millions de smartphones contre 13,5 millions un an plus tôt.

j

A voir

qw-1-

Qwant pète l’écran

Le moteur de recherche tricolore ne veut plus rester cantonner au cercle des Geeks...