Accueil / Actualité / Kaspersky Lab fait la police

Kaspersky Lab fait la police

Le spécialiste russe de la protection informatique a participé au démantèlement d’un gang de hackers, en compagnie d’Interpol et à d’autres partenaires informatiques. L’opération a été coordonnée par l’Interpol Global Complex for Innovation à Singapour, un groupe de sociétés informatiques qui compte Kaspersky Lab, Microsoft, Trend Micro et l’Institut de Cyber-défense du Japon. La Justice et la Police de plusieurs pays ont ainsi pu démanteler le botnet criminel Simda. Un botnet est un ensemble composé de serveurs qui communiquent entre eux et propagent des virus. Simda comptait plusieurs milliers d’ordinateurs ainsi infectés dans le monde.

cyber-atack

Kasperky Labs affirme qu’une dizaine de serveurs de commande et de contrôle ont été saisis aux Pays-Bas, d’autres aux Etats-Unis, en Russie, au Luxembourg et en Pologne. Cette action devrait entraver sensiblement les activités de ce gang dont la spécialité est de gagner de l’argent à vendre des programmes infectés à des gogos puis de vendre l’accès aux PC infectés à d’autres criminels qui y installent alors des programmes supplémentaires. Le botnet Simda a été observé dans plus de 190 pays, c’est-à-dire quasiment toute la planète sauf le Bouthan et quelques îlots du Pacifique. Le bot aurait infecté 770 000 ordinateurs de par le monde, dont une majorité aux Etats-Unis.

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...