Accueil / IT Business / Kickstarter traverse l’Atlantique

Kickstarter traverse l’Atlantique

Le leader mondial du crowdfunding annonce son arrivée dans l’Hexagone d’ici ‘’à quelques mois’’. Kickstarter a même commencé des entretiens de recrutement. Voilà ce que le porte-parole de l’entreprise, Justin Kazmark a annoncé sur France 24. Des start-ups françaises pouvaient déjà soumettre leurs projets aux investisseurs sur Kickstarter, mais il fallait que l’un des actionnaires du soit citoyens d’un état où la plateforme était déjà présente.  Au total, 77 000 projets ont motivé les investisseurs pour un montant global d’1,5 milliard de dollars, soit un ticket moyen de 20 000 dollars.

Si le montant n’a rien d’inouï, il démontre à d’autres investisseurs plus sérieux que le marché y croit. En somme, plutôt que de dépenser des sommes importantes dans des études de marché aléatoires, une opération de crowdfunding constitue non seulement une preuve tangible de la validité d’un projet, mais aussi permet d’amorcer la constitution d’un capital. Comme l’explique  Justin Kazmark  « En 1713, Alexander Pope n’aurait jamais pu traduire l’Illiade en anglais, sans le soutien de 750 passionnés qui avaient décidé de précommander son ouvrage. »

Selon la Banque mondiale, le financement participatif représentera 90 milliards de dollars en 2025, et en France, plus d’un million de personnes ont déjà été tentées par ces paris sur la création sur l’une des 46 plateformes qui se disputent ce marché émergent.

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...