Accueil / Actualité / Kodak Alaris lutte contre le bourrage

Kodak Alaris lutte contre le bourrage

Le constructeur lance un scanner de production, l’i5850 qui ‘’écoute’’ le bruit du papier pendant la numérisation. Le but est d’éviter les bourrages et les erreurs d’alimentation en papier pendant les phases de numérisation. L’i5850 peut numériser 210 pages à la minute.   Cette ‘’écoute’’ est une technologie qui repose sur le bruit créé par le papier lors de son passage dans le scanner.

L’appareil détecte les ralentissements et suspend les opérations en cours quand un son correspondant à un froissement du papier est détecté. Cette fonctionnalité garde intacts les documents numérisés et évite donc les dommages causés par des agrafes par exemple. Le i5850 est également doté d’une technologie de lecture de codes patch améliorant l’indexation des images. Il applique sur les documents une numérotation séquentielle et organise la numérisation en classant les documents en fichiers et dossiers. Le scanner dispose également d’une imprimante verso permettant de dater la numérisation des documents sans modifier l’original.

Sa résolution optique de 600 dpi améliore les applications de reconnaissance optique des caractères (OCR) ainsi que la reconnaissance intelligente des documents (IDR). Sa technologie de traitement d’image Perfect Page permet de corriger la couleur, la luminosité, le contraste, la lisibilité, l’orientation et le fond, dans le but de produire des images numérisées de meilleure qualité que le document original. Il faudra tout de même débourser 60 000 euros pour l’acquérir sans parler des différents contrats de maintenance et d’assistance.

A voir

firefox

Firefox bloque les publicités

Comment survivre dans un monde de brut outrageusement dominé par Google et Microsoft ?