Accueil / IT Business / L’après Hadopi du nouveau gouvernement

L’après Hadopi du nouveau gouvernement

Aurélie Filippetti, 38 ans, a été nommée ministre de la culture et de la communication. Parmi ses dossiers prioritaires : l’après Hadopi. Elle décrit le remplacement d’Hadopi par trois axes :

  1. le développement des solutions légales, encore trop pauvres ;
  2. la lutte active contre ceux qui profitent financièrement du piratage ;
  3. la mise en place de nouveaux financements de la création, avec le concours de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, sous la houlette du ministère de l’industrie d’Arnaud Montebourg.

Aurélie Filippetti, estime que la première réponse au piratage doit être la possibilité de profiter de plateformes légales de qualité, plus attractive, avec une vraie valeur ajoutée. Les nouveaux financements seront quant à eux cherchés du côté des plateformes comme Google, Amazon ou iTunes, des fournisseurs d’accès à Internet ou des fabricants de matériel.

M.G

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...