Accueil / Actualité / La 5G passe aux choses sérieuses

La 5G passe aux choses sérieuses

La Métropole Européenne de Lille (MEL) fait partie des premiers territoires où la 5G sera testée par Orange.

Capitale Mondiale du Design en 2020, la MEL se revendique être la meilleure vitrine pour la France en expérimentant les réseaux sans fil de demain et leurs usages. Les deux partenaires lancent un appel à projets sur deux ans « le DEFI 5GMEL ».  Cet appel à projets vise à mobiliser les acteurs privés et publics de l’écosystème entrepreneurial (entreprises, starts up, associations, consortiums, universités, organismes de recherche, etc.). Pour être recevables, les projets doivent faire émerger une famille d’usage que seule la technologie 5G pourrait permettre comme les véhicules autonomes, la télé médecine, les expériences immersives, la traduction simultanée et même des usages non encore imaginés à ce jour.

« Dès l’annonce de la mobilisation de notre pays sur la 5G et afin de répondre aux enjeux fixés par l’Europe, j’ai pris l’initiative de positionner la Métropole Européenne de Lille comme vitrine de la France pour la 5G, et ce dans la perspective de la Capitale Mondiale du Design en 2020. J’ai la conviction que les territoires qui se positionneront plus vite sur cette technologie seront en avance pour développer des solutions connectées et autonomes et pour accroître la compétitivité de leurs infrastructures. » explique Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.

Après une phase de pré-sélection et de co-construction des projets qui aboutira à l’automne 2018, le Comité Métropolitain du Numérique, présidé par Akim Oural, conseiller métropolitain délégué au numérique, et éventuellement enrichi de nouveaux partenaires partie prenante du DEFI 5GMEL, choisira les projets finaux.

 

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.