Accueil / IT Business / La Bourse de Paris, hantée par la Grèce

La Bourse de Paris, hantée par la Grèce

La Bourse de Paris ouvrait en baisse vendredi 25 mai, jouant la prudence en l’absence de rendez-vous économiques majeurs, alors que le spectre d’une sortie de la Grèce plane toujours sur la zone euro. Le contrat à terme sur le CAC 40 cédait d’ailleurs 0,32% une quarantaine de minutes avant l’ouverture de la séance.

Pourtant, La veille (le jeudi 24 mai), l’indice parisien avait gagné 1,16%, conforté par Moody’s Investors Service qui confirmait la note « Aaa » de la France. L’agence de notation continue toutefois de l’assortir d’une perspective négative, signifiant qu’elle pourrait l’abaisser à moyen terme.

Avant de revenir éventuellement à la « normal », les investisseurs suivront de prés, la publication en Allemagne du baromètre GfK du moral des consommateurs et, outre-Atlantique, la seconde estimation de l’indice de confiance des consommateurs…

M.G

A voir

toshiba--

Toshiba a cédé son activité TV-vidéo au chinois Hisense…

Décidément, le créneau du téléviseur n'intéresse plus les industriels. Mauvaises conséquences induites possibles…