Accueil / Actualité / La Chine met le paquet sur ses startups

La Chine met le paquet sur ses startups

A l’instar d’Amazon, Alibaba son challenger chinois propose aux entreprises son service de cloud computing : Alibaba Cloud Computing ou plus familièrement Aliyun, contraction d’Ali et de yun qui signifie nuage en bon chinois. Créé en 2009, Aliyun possède des datacenters et des centres de R&D en Chine et aux Etats-Unis, et prévoit d’en ouvrir d’autres en Europe et en Asie.

cc

L’entreprise vient d’annoncer le programme ‘’Founder+’’ dédié aux startups qui veut devenir ‘’la plus grande plateforme chinoise d’aide aux entrepreneurs’’. Founder+ fédère déjà une trentaine de sociétés de capital-risque, une vingtaine d’incubateurs et autant d’entreprises de marketing et de distribution. Aliyun veut aider les startups chinoises à s’imposer aussi bien en Chine que partout dans le monde.

Alibaba_group

Les jeunes pousses dont les projets sont retenus par Founder+ profitent de bureaux gratuits dans plusieurs villes chinoises dont Pékin et Shanghai, ainsi qu’un à valoir compris entre 4 500 et 60 000 euros pour profiter des ressources d’Aliyun en stockage, logiciels et formations. Et comme toute l’affaire se déroule à l’échelle chinoise, Aliyun annonce que plusieurs milliards d’euros vont être investis dans le programme Founder+, sans plus de précisions.

A voir

firefox

Firefox bloque les publicités

Comment survivre dans un monde de brut outrageusement dominé par Google et Microsoft ?