Accueil / IT Business / Communiqués / La Cloud Foundry Foundation optimise son programme Développeurs certifiés

La Cloud Foundry Foundation optimise son programme Développeurs certifiés

Le nouvel examen de certification dispense ceux qui utilisent déjà Cloud Foundry d’avoir à suivre un stage de préparation supplémentaire.

San Francisco, le 18 juillet 2019 – La Cloud Foundry Foundation, à l’origine de toute une gamme de projets open source interopérables destinés aux grandes entreprises, annonce qu’elle déploiera une nouvelle version de son programme de formation et de certification à temps pour le Sommet européen Cloud Foundry qui se tiendra en septembre. Les nouveaux contenus d’enseignement et critères de certification tiendront compte des dernières fonctionnalités en date de la plate-forme Cloud Foundry, sachant que la communauté éponyme n’a de cesse de perfectionner l’expérience des développeurs.

« La plate-forme Cloud Foundry, dont la faculté à simplifier le développement est unanimement saluée, s’appuie sur une communauté dynamique de développeurs qui en étoffent et exploitent les fonctionnalités. Nous avons repensé le programme Développeurs certifiés Cloud Foundry afin de mettre en évidence la convivialité de cette plate-forme », précise Chip Childers, DTI de la Cloud Foundry Foundation. « Si vous utilisez Cloud Foundry un tant soit peu régulièrement, vous devriez réussir l’examen de certification c’est aussi simple que cela. »

La certification CFCD (Cloud Foundry Certified Developer) est une certification professionnelle attestant de compétences en développement cloud natif. Elle est le plus sûr moyen de faire la preuve de qualifications dans le registre cloud, en aidant les développeurs à se distinguer sur un marché du travail concurrentiel. Le dernier rapport en date de la Fondation Linux sur l’emploi dans le domaine de l’open source (Open Source Jobs Report) fait, lui aussi, valoir l’importance accrue accordée par les recruteurs aux certifications, en insistant sur l’intérêt porté aux remises à niveau régulières et validations de nouvelles compétences. Dans l’édition 2019 du rapport Dice.com sur les emplois, les qualifications PaaS font partie du Top 10 des compétences techniques et expériences les plus rémunératrices.

L’examen Cloud Foundry Certified Developer dure environ trois heures. Il comprend un test de performance et un questionnaire à choix multiples destinés à évaluer les connaissances pratiques et théoriques acquises par chaque développeur sur Cloud Foundry ainsi que sa compréhension des principes généraux d’architecture en mode cloud natif.

Sur le Sommet européen Cloud Foundry sera proposée une demi-journée de préparation à la certification, avec organisation de l’examen sur site le lendemain.

Points au programme de l’examen :

  • Bases de Cloud Foundry
  • Principes d’architecture en mode cloud natif
  • Résolution des problèmes applicatifs sur Cloud Foundry
  • Sécurité des applications cloud natives
  • Exploitation des services dans Cloud Foundry
  • Gestion des applications sur Cloud Foundry
  • Gestion des containers dans Cloud Foundry

Le nouveau programme sera disponible d’ici au Sommet européen annuel Cloud Foundry, qui se tiendra à La Haye (Pays-Bas) les 11 et 12 septembre 2019. Steve Greenberg, fondateur de Resilient Scale et membre de la Fondation, animera la demi-journée de préparation à la certification CFCD v2, qui sera suivie de l’examen le lendemain. Les participants s’inscrivant au stage et à l’examen peuvent bénéficier d’une remise de 100 $ sur le coût global de la formation et de la certification.

Les certifications CFCD déjà décernées (version CFCD v2.0) sont valables 36 mois à compter de la date à laquelle le candidat satisfait aux critères de certification du programme.

De plus amples informations sur le programme de formation sont accessibles ici : https://www.cloudfoundry.org/certification/

 

A voir

Pleins feux sur les développeurs et les démos au Cloud Foundry Europe Summit

Air France-KLM, Liberty Mutual, Pivotal, SUSE et le Service numérique du gouvernement britannique participeront à la conférence de La Haye en septembre prochain.