Accueil / IT Business / La face cachée de Steve Jobs

La face cachée de Steve Jobs

Depuis le 26 octobre et dans toutes les bonnes crémeries, il est possible de se procurer la Bio du légendaire Steve Jobs…On apprend ainsi par son biographe, Walter Isaacson (S Jobs a participé aussi à l’aventure de cette biographie posthume), que même s’il pouvait soigner ou en tout cas, ralentir considérablement sa maladie en se faisant opérer à temps, ce dernier a refusé en invoquant le fait qu’il refusait que l’on « viole » son corps… Le biographe va même plus loin en confiant son interprétation de ce fait peu orthodoxe. Selon lui :« S Jobs pensait que, si vous ignorez quelque chose, si vous faites comme si cela n’existait pas, vous pouvez avoir une sorte de pensée magique… Nous avons beaucoup discuté de cela. Il voulait en parler, dire combien il regrettait… Je pense qu’il estimait qu’il aurait dû se faire opérer plus tôt. »…

Question buisines, le livre révèle que dès que Google dévoile le premier téléphone équipé de son OS Android (2010), Steve Jobs fou de rage, décide de rentrer en guerre. Pour le patron d’Apple, il s’agit ni plus ni moins d’un vol de grande envergure. « J’y passerai le reste de ma vie s’il le faut, et je dépenserai chaque penny des 40 milliards d’Apple pour corriger cela, confiait-il à son biographe. Je vais détruire Android, parce que c’est un produit volé. Je vais lui faire une guerre thermonucléaire. »

Microsoft n’était pas non plus dans les petits papiers de notre héro à tous, Jobs détestait tout simplement Bill Gates. En effet selon les propos rapportés par Walter Isaacson Jobs disait à son sujet : « Bill est simplement sans imagination et il n’a jamais rien inventé. Et c’est pour cela que je pense qu’il est plus à l’aise aujourd’hui dans la philanthropie que dans la technologie. Il a juste volé les idées des autres sans aucune honte. »

Ces quelques passages assez tristes, cachent une face peu reluisante du personnage. A n’en pas douter, nous possédons tous un coté obscur, mais a la différence de Jobs, nous n’étalons pas notre amertume et notre folie passagère au regard du monde avide de lire nos exploits les moins glorieux…

M.G

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...