Accueil / IT Business / Communiqués / La Fondation Eclipse lance un projet d’OS open source porté par Huawei, Linaro et SECO

La Fondation Eclipse lance un projet d’OS open source porté par Huawei, Linaro et SECO

Le projet Oniro porté par la fondation open source européenne de référence et des participants tels que Huawei, Linaro et SECO fournira une véritable solution ouverte pour faciliter l’intégration matérielle et logicielle de plusieurs appareils.

La Fondation Eclipse, fondation Open Source européenne, annonce le lancement du projet Oniro et d’un working group dédié pour accélérer sa coopération avec la fondation OpenAtom. Oniro aspire à devenir une alternative transparente, neutre vis-à-vis des fournisseurs et indépendante des systèmes d’exploitation établis pour l’Internet des objets et le Edge Computing. Pour atteindre cet objectif et garantir la portée mondiale d’Oniro, la Fondation Eclipse et ses membres fourniront une implémentation indépendante compatible avec OpenHarmony, un système d’exploitation open source spécifié et hébergé par la Fondation OpenAtom.

« Oniro adopte la bonne approche de l’open source », a déclaré Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse. « Il représente une opportunité unique de développer et d’héberger un système d’exploitation de nouvelle génération pour soutenir l’avenir du mobile, de l’IoT, de la Machine Economy, du Edge Computing et de nombreux autres marchés. »

Avec la création du projet de premier ordre, Oniro, la Fondation Eclipse vise à renforcer l’écosystème technologique mondial, tout en apportant un système d’exploitation open source neutre vis-à-vis des fournisseurs sur le marché mondial. Pour faciliter la gouvernance de l’écosystème des dispositifs Oniro, la Fondation Eclipse lance également un nouveau « Working Group » dédié. La structure des groupe de travail de la Fondation Eclipse fournit la neutralité vis-à-vis des fournisseurs et un cadre juridique qui permet une collaboration transparente et égale entre les entreprises.

« Nous sommes très fiers d’accueillir un grand projet open source européen avec une contribution mondiale visant à développer un système d’exploitation indépendant », déclare Gaël Blondelle, vice-président du développement de l’écosystème européen. « Pour y parvenir, nous souhaitons accueillir les développeurs et les entreprises, aussi bien européennes que du reste du monde, à rejoindre notre Working Group à la Fondation Eclipse et à donner vie ensemble à ce projet révolutionnaire. »

Citations de membres du Working Group :

Huawei

« Nous avons travaillé dur avec Linaro, Seco, Array, NOITechPark, Synesthesia pour préparer la contribution initiale du code d’Oniro et l’infrastructure CI/CD du projet, et il est si excitant de voir que tout passe sous la gouvernance experte de la Fondation Eclipse », a déclaré Davide Ricci, directeur du Centre européen de technologie Open Source du Consumer Business Group de Huawei. « Sous l’égide de la Fondation Eclipse, le projet aura toutes les chances d’accueillir de nouveaux membres contributeurs et d’amener de vrais produits sur les étalages des magasins d’électronique grand public du monde entier. Nous pensons qu’Oniro n’est pas un sprint, mais plutôt un marathon, et nous sommes ravis et engagés dans ce voyage qui changera le monde. »

Linaro 

« Au cours de l’année écoulée, Linaro a travaillé en étroite collaboration avec Huawei et d’autres membres d’Oniro pour préparer les fondations du système d’exploitation d’Oniro, en s’appuyant sur le travail que Linaro effectue déjà sur des projets open source tels que MCUboot, le projet Yocto, Trusted Substrate et de multiples RTOS », a déclaré Andrea Gallo, vice-président du développement commercial de Linaro. « La formalisation de la gouvernance de ce projet par le biais de la Fondation Eclipse est la prochaine étape naturelle pour fournir un système d’exploitation véritablement neutre et indépendant des fournisseurs. » 

SECO

« Oniro sera l’avenir des OS open source, il marquera une nouvelle tendance par sa nature profondément innovante et le définir uniquement comme un système d’exploitation serait extrêmement réducteur. En fait, Oniro se concentre sur l’utilisateur final avec une expérience utilisateur incroyable, mais il est également orienté vers les créateurs de contenu et les OEM en même temps, en leur apportant à tous certitude, choix et commodité », a déclaré Gianluca Venere, Chief Innovation Officer de SECO. « Oniro est né pour la collaboration entre appareils sur le Edge, pour être indépendant de l’architecture matérielle, pour créer une intelligence en essaim et pour permettre l’informatique ambiante. Depuis plus de 40 ans, SECO conçoit et fabrique des produits et services innovants pour les équipementiers et nous sommes fermement convaincus qu’Oniro change la donne pour accompagner nos clients vers la transformation numérique. »

A voir

Alibaba Cloud apparaît pour la première fois dans le Magic Quadrant 2021 du Gartner pour ses pare-feu de réseaux

Alibaba Cloud, la branche data intelligence et technologie numérique d’Alibaba Group....