Accueil / Actualité / La Justice conforte AdBlock

La Justice conforte AdBlock

Des millions d’utilisateurs exploitent le célèbre logiciel d’EyeoAdBlock pour empêcher des milliers de bandeaux publicitaires envahir leurs écrans jusqu’à la nausée. AdBlock est non seulement efficace, mais en plus il est gratuit. Pour gagner leur vie les développeurs d’Eyeo proposent aux sites Internet AdBlock Plus, un anti AdBlock bien entendu payant. Un panel d’éditeurs furieux de ce qu’ils considères comme du racket pur et simple ont donc porté l’affaire devant un tribunal allemand, qui vient de les débouter. Selon les magistrats allemands, propriétaire de son ordinateur, l’internaute a le droit d’afficher ce qu’il désire sur son écran. Le juge avalise donc le modèle économique d’Eyeo qui inscrit les éditeurs sur une liste blanche, moyennant rétribution. Ces éditeurs peuvent ainsi diffuser les campagnes de propagande aux Internautes. Les sites Internet s’estiment donc victimes d’un véritable racket.

adblock

D’après des informations savamment ébruitées Google, Microsoft et Amazon rémunèrent ainsi Eyeo. L’éditeur allemand se défend de tout chantage en rappelant que 90% des sites de sa liste blanche ne lui paye aucune redevance. Certes mais tout le monde ne s’appelle pas Google ou Amazon. De plus, il vaut mieux parfois payer : selon certaines estimations AdBlock Plus permet d’augmenter le chiffre d’affaires d’un tiers. Les parties déboutées font appel, mais aujourd’hui l’intérêt de ce jugement allemand est qu’il pourrait faire jurisprudence en Europe. Les sites Internet peuvent assigner l’éditeur allemand dans chacun des pays où son service est accessible, et les juges locaux ne sont pas obligés de suivre leurs collègues allemands.

_ _

Mais, d’une part on peut parier qu’ils seront tout de même influencés par une jurisprudence très inspirée par le droit européen et les grands principes du droit, et de l’autre il faudra former 26 recours dans autant de pays avec tous les recours possibles. En attendant que les juristes démêlent cet écheveau, AdBlock ne reste pas immobile. 2015 sera l’année du mobile avec l’arrivée d’un bloqueur de publicité sur les iPhones sans doute via un navigateur dédié à iOS. Il faudra tout de même être téléchargé depuis iTunes ou l’Appstore. Et là, Eyeo devra composer avec Apple. Une autre paire de manche.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.