Accueil / Actualité / La lutte contre la mafia passe par Internet

La lutte contre la mafia passe par Internet

Des Siciliens excédés par les exactions des mafias en tout genre qui soumettent leur île ont créé une application capable de localiser et d’indiquer les courageux commerçants qui refusent de payer à la Pieuvre l’impôt sur la protection, le fameux ‘’pizzo’’. L’association Addiopizzo s’est fait connaitre en collant sur les murs de Palerme, la capitale sicilienne des affichettes annonçant « Un peuple entier qui paie le ‘’pizzo’’ est un peuple sans dignité ». De nombreuses actions sont depuis entreprises. Aujourd’hui, la technologie prend le relais des affiches. Une application permet de connaitre, quartier par quartier les commerçants et les entreprises qui refusent de se laisser racketter. Les touristes sont également conviés à fréquenter ces commerçants.

------

L’application signale ainsi les restaurants et les hôtels qualifiés de ‘’pizzo free’’. Surtout, ne croyons pas qu’il s’agit d’un gadget inutile. Pour lancer officiellement l’application, Addiopizzo a réussi à mobiliser le maire de Palerme Leoluca Orlando, le président du sénat italien Pietro Grasso et le patron la lutte anti-racket en Italie SantiGiuffré. D’aucuns pourtant reprochent à Addiopizzo de signaler précisément aux mafiosis les commerçants récalcitrants, et d’autres de stigmatiser ceux qui préfèrent acquitter le pizzo plutôt que de subir des exactions.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.