Accueil / Actualité / La Mutuelle Générale monte sur le podium

La Mutuelle Générale monte sur le podium

A l’occasion de la 6e édition des Trophées de l’innovation Big Data Paris, La Mutuelle Générale s’est vue récompensée du Trophée de l’innovation Big Data dans la catégorie BtoC pour la performance et le caractère novateur de sa solution DeepDive. Inédite et réalisée en interne, la solution permet une amélioration du process de gestion du courrier postal reçu, grâce à une forme d’intelligence artificielle.

« Nous sommes très fiers de ce trophée qui vient récompenser un travail d’équipe sur un projet totalement inédit. En effet, nous apportons une solution à une problématique rarement traitée par une approche Data Science et qui permettra d’améliorer significativement la qualité de service pour nos clients. Pour cela, nous avons conçu un algorithme basé sur les réseaux de neurones pour traiter les images des courriers de nos clients grâce aux techniques de Data Science et de Deep Learning utilisées par les Gafa. En effet, le gain de temps dégagé des tâches à faible valeur ajoutée va permettre à nos équipes de se concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée », déclare Frédéric Rousseau, Directeur Général Adjoint Développement et Marketing.

Troisième mutuelle santé de France (1,4 millions de clients), La Mutuelle Générale reçoit entre 4 000 et 10 000 courriers par jour pour (demandes de remboursement, devis, changements de situation, etc.) Chaque demande mérite une qualification rapide et précise afin d’apporter une réponse adéquate dans des délais aussi courts que possible.

L’équipe de Data Scientists de La Mutuelle Générale a ainsi construit, en moins de trois mois, son propre algorithme de reconnaissance de documents et de qualification des demandes, en s’appuyant sur les derniers travaux de recherche en matière de Deep Learning.Les premiers résultats obtenus sont très prometteurs : le taux de reconnaissance a augmenté de 25% et les temps de traitement machine ont été divisés par 24.

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.