Accueil / Actualité / La reprise de Bouygues Télécom pose des tonnes de problèmes

La reprise de Bouygues Télécom pose des tonnes de problèmes

A priori l’affaire semblait bien engagée, mais depuis quelques jours des obstacles se dressent devant les deux tourtereaux. C’est d’abord l’Etat qui rechigne à voir diluer sa participation dans Orange. Et puis, c’est l‘ARCEP qui refuse qu’Orange écrase la concurrence de manière trop abusive. Avec cette reprise, Orange détiendrait une grosse moitié du marché des communications, mobile et fixe, grand public et professionnel confondus. Légèrement excédé par les hésitations d’Orange, Martin Bouygues vient de poser un ultimatum à son partenaire : le prix de sa filiale de télécommunication s’élève à 15% du capital d’Orange et attend une réponse avant la fin mars. Sinon, Bouygues Télécom ira voir ailleurs si le soleil brille davantage. Ailleurs c’est-à-dire du coté de SFR qui avait proposé quinze milliards d’euros pour reprendre son concurrent. Avant d’aller plus loin dans les négociations, Orange veut éclaircir les intentions de l’Autorité des Communications.

Selon Le Figaro, Orange éviterait une rebuffade pour position concurrentielle dominante en cédant à SFR, B&You (2,5 millions de clients) et la Bbox (2,7 millions de clients). Le montant de l’opération s’élèverait à 2,5 milliards d’euros. Free reprendrait une partie du réseau cellulaire, des sites d’émission et des fréquences de Bouygues Telecom moyennant un chèque d’1,8 milliard d’euros. Free pourrait aussi reprendre une cinquantaine de magasins Bouygues Telecom. L’opérateur Coriolis spécialiste des entreprises pourrait reprendre Bouygues Telecom Entreprises, ses 900 collaborateurs et ses 700 millions d’euros de CA. Ce schéma laisse de nombreuses questions en suspens comme l’utilisation commune d’une partie du réseau par Bouygues et SFR ou la part de marché au très haut débit détenue par Bouygues Télécom. En attendant, Martin Bouygues trépigne …

 

bt

A voir

BP-1-

French Tech Accélération réalise son dixième investissement

Le Fonds French Tech Accélération géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir...