Accueil / IT Business / La science-fiction, toujours plus science et toujours moins fiction

La science-fiction, toujours plus science et toujours moins fiction

Les labs de Google viennent de réussir une prouesse que l’on pensait réservée à la littérature : faire collaborer deux réseaux neuronaux pour qu’un logiciel décrive de manière littérale une image. En français, l’utilisateur soumet une photo à l’ordinateur qui rédige une légende depuis ses bases de contenus. « Nous avons développé un système de machine learning qui peut automatiquement produire une légende pour décrire avec précision les images la première fois qu’il les voit » peut-on lire sur le blog de Google Research.

Google a utilisé un réseau neuronal dit convolutionnel  conçu pour classer les objets dans les images. La liste des éléments contenus dans la base de données ainsi structurée est ensuite décrite comme une liste rédigée qui est ensuite traitée par un deuxième réseau neuronal  capable de construire des phrases en langage naturel. Si l’image présente certains défauts, l’ordinateur peut se tromper et produire des légendes à côté de la plaque. Sinon, la réponse s’avère absolument pertinente.

Pour le moteur de recherche, ces programmes représentent une avancée essentielle.  Google va pouvoir améliorer de manière sensible l’indexation et la recherche de millions d’images et de vidéos souvent mal légendés.

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...