Accueil / Actualité / La technologie numérique a transformé durablement le sport

La technologie numérique a transformé durablement le sport

Alors que la pandémie du COVID-19 balayait le monde, il était évident que le virus aurait un impact sur tous les aspects de notre vie sans épargner le sport avec des événements majeurs annulés ou reportés en 2020 et aussi en 2021. Cette année, le retour à la normale est là et les sportifs comme les amateurs pourront vivre leur passion à fond.

Le coronavirus n’a pas seulement arrêté les matches, mais il a eu un impact profond sur les flux de revenus et les modèles économiques du sport mondial. Il a tout bouleversé, de la vente de billets à la diffusion et aux produits dérivés. Il va sans dire que les associations et les organisateurs d’événements se sont efforcés d’aider le secteur à se remettre sur pied, et il ne fait aucun doute que de nombreuses solutions qui les ont aidées à le faire reposent sur la technologie numérique. Non seulement des technologies telles que le cloud, l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT) ont aidé  le secteur à tenir, mais elles sont aussi appelées à transformer fondamentalement le sport – et l’expérience sportive – en assemblant des solutions numériques de marketing, de commerce, de visualisation et de jeu, dont les fans pourront profiter où qu’ils se trouvent.

À cette fin, nous avons également assisté à une évolution technologique dans les domaines non liés au sport, notamment en ce qui concerne la manière dont les solutions numériques sont utilisées pour planifier des événements à distance. Prenons par exemple les services de simulation d’événements (ESS). Les organisateurs sportifs peuvent s’appuyer sur les ESS pour créer un jumeau numérique d’un site afin de les aider à gérer la mise en place des sites sportifs de manière virtuelle, en optimisant la position des équipements – tels que les pistes de caméra et les installations – sans avoir à déplacer ou à mettre en service un seul élément du matériel physique. Non seulement l’ESS permet de réaliser ces opérations en toute sécurité, mais il donne aux diffuseurs la possibilité de planifier des événements sportifs sans engager de ressources considérables au départ, ce qui est important compte tenu des incertitudes  créées par le COVID-19.

Les badges numériques étaient une toute nouvelle innovation que les fans ont pu expérimenter. Ils offrent aux participants beaucoup plus de fonctionnalités que les traditionnels billets en papier et, à ce titre, sont appelés à devenir la norme. Ils offrent une forme d’accréditation sécurisée et réduisent le risque de contrefaçon ou de groupes rassemblant et distribuant des laissez-passer sur place. En outre, ils permettent aux organisateurs d’y intégrer des informations importantes sur l’événement ou la santé, et de les mettre à jour avec des notifications en temps réel. Cette fonctionnalité supplémentaire apporte une nouvelle valeur ajoutée aux utilisateurs finaux et aux organisateurs d’événements, d’une manière qui n’était pas possible avec leurs prédécesseurs sur papier.

Les amateurs de sport du monde entier bénéficient de la numérisation croissante des événements sportifs, qui a transformé l’accès au sport en rendant le supporter plus actif que lorsqu’il était assis devant son poste de télévision.

Une application Fan Video Hub encourage les fans de sport du monde entier à soutenir leurs équipes et athlètes préférés à un niveau plus personnel, quel que soit le lieu où ils se trouvent. Elle utilise une technologie alimentée par l’IA pour regrouper et filtrer les vidéos en temps réel téléchargées par les fans sur les plateformes de médias sociaux, et les diffuse dans les lieux où se déroule la compétition sportive en direct.

Grâce aux plateformes de réseaux sociaux et aux smartphones, les fans ont pu bénéficier d’une plus grande immersion dans l’expérience réelle du direct. À titre d’exemple, Facebook étudie comment la technologie peut être utilisée pour reproduire le siège du bord du terrain de la National Basketball Association dans un environnement de réalité virtuelle, tandis que la Major League Baseball travaille à la préparation d’offres de réalité augmentée pour renforcer l’excitation et le sentiment d’implication des supporters. En outre, la National Hockey League et la Major League Soccer travaillent également à l’amélioration de leurs offres de réalité virtuelle et de réalité assistée. De toute évidence, le sport est conscient de l’importance de la technologie en tant que mécanisme d’engagement avec les supporters, et cette pandémie a accéléré le processus.

L’un des domaines où le numérique aide déjà les sportifs à progresser est lors des entraînements. Par le passé, l’athlète et son entraîneur s’appuyaient sur des programmes et des conseils éprouvés pour régir et dicter la gestion de leurs performances. Toutes les autres influences qu’ils pouvaient avoir provenaient généralement du visionnage de vidéos et de l’analyse de techniques. Cela ne permettait pas de comprendre la science ou les indices qui se cachent derrière ce qu’il faut pour faire de quelqu’un un gagnant. Il y avait peu de moyens de saisir et d’analyser les différentes variables biomécaniques (le mouvement des membres) ou biométriques (le rythme cardiaque). Il est aujourd’hui beaucoup plus facile de mettre en lumière ces variables grâce à la combinaison du big data, de la reconnaissance vidéo et de l’IoT. Combinés, ils permettent de générer une foule d’informations exploitables sur chaque sportif, qui peuvent être utilisées pour créer des modèles d’entraînement.

À titre d’exemple, la technologie de suivi des athlètes en 3D repose sur des algorithmes de computer-vision et deep-learning. Ceux-ci créent des représentations en 3D des athlètes pendant leurs régimes d’entraînement et leurs performances en compétition. La technologie examine les données biomécaniques en temps réel de l’athlète afin de produire un modèle numérique précis de ses performances. Cela permet une analyse granulaire de chacun de leurs mouvements.

Au centre de ces capacités avancées d’analyse des données se trouve l’informatique Cloud, qui peut être utilisée pour évaluer la santé, le régime alimentaire, l’entraînement et les paramètres physiques. En outre, la technologie d’apprentissage profond affine la relation entre la nutrition, le sommeil et l’entraînement, tout en tenant compte des variations météorologiques, de la température au vent, et d’autres facteurs, afin d’améliorer les performances d’un athlète. Armés des informations que ces données révèlent, les entraîneurs – en consultation avec leurs équipes médicales et nutritionnelles – peuvent alors concevoir des routines d’entraînement personnalisées spécifiquement pour chaque sportif.

On peut dire que la technologie du cloud computing n’apporte plus seulement des gains d’efficacité et une transformation numérique aux entreprises. Désormais, elle est utilisée pour rapprocher tous les amateurs de sport – qu’ils regardent en direct ou virtuellement – des disciplines qu’ils apprécient. Plus encore, elle améliore la qualité des performances des athlètes, tout en rehaussant le niveau des sports eux-mêmes, et en offrant des expériences immersives qui permettent aux supporters de s’engager différemment de ce qu’ils faisaient avant. Pour les équipes sportives, les associations et les organisateurs d’événements, les services en cloud les aident à développer leur marque, leur public et à organiser des événements de manière transparente et sécurisée. Il ne fait aucun doute que ce sont là des facteurs cruciaux pour aider le sport à rebondir et aider le secteur à accueillir à nouveau les spectateurs avec enthousiasme et en toute sécurité lors des grands événements sportifs à venir.

Par Raymond Ma, directeur de l’Europe pour Alibaba Cloud Intelligence

 

A voir

Cybermenaces : L’importance de les anticiper comme sur une course automobile.

Les expériences numériques sont tout ce qui compte dans l'économie numérique mondiale.