Accueil / Actualité / La ville, le centre, la banque, l’horloge, enfin les bonnes pistes…?

La ville, le centre, la banque, l’horloge, enfin les bonnes pistes…?

Inattendu ! Des banques envisagent soudain d’élargir l’amplitude horaire des ouvertures de leurs agences. Il aurait peut-être fallu y songer plus tôt.

 DVSM, 19 septembre 2019. On imagine combien les enquêtes conduites par des experts de haut niveau ont probablement été poussées pour en arriver à une conclusion aux facettes aussi renversantes…! Ainsi, est-il démontré que les clients vont moins dans leurs agences lorsque celles-ci sont fermées …! Et en général, elles ferment trop tôt. Bon sang, mais c’est bien sûr…! Parallèlement, les mêmes experts chevronnés viennent de révéler que plus d’opérations peuvent être réalisées quand les clients de ces mêmes établissements rendent physiquement visite à leurs interlocuteurs. Naturellement, il faut se pincer pour y croire, surtout lorsque l’on découvre que, suite à tous ces constats, des établissements bancaires très connus envisageraient contre toute attente d’élargir la plage de leurs horaires d’ouverture. Alors que la cadence des fermetures (définitives) reste soutenue, voilà un virage à 180 degrés qui tranche avec l’ambiance actuelle. Ce revirement (dont il serait peut-être imprudent de surévaluer l’ampleur et la durabilité) ne concerne pourtant pas seulement les premiers intéressés.

Suite à ces presque annonces, certains dans l’univers du commerce se prennent déjà à rêver. Ah…! Si les banques dans les zones urbaines étaient ouvertes tous les jours jusqu’à, par exemple,  20 h 00 (au lieu de 16h30 ou 17h00), voire 21 ou 22 heures…! Et, soyons fous, samedi inclus…! Mieux, soyons encore plus fous, pourquoi pas le dimanche…? En effet, lorsque le centre-ville en mal de réanimation est évoqué, le réflexe le plus courant est d’en rajouter une couche de cette honte si souvent projetée sur un commerce égocentrique qui a filé vers les périphéries, autrement dit, là où sont les clients. De rêve en fantasme, pourquoi les bureaux de la Poste (et donc de la Banque Postale) ne seraient-ils pas embarqués dans une même stratégie…? Ajoutons une pharmacie, elle aussi sous régime d’amplitude horaire étendue, et voilà un noyau de trafic qui serait amorcé. Un pas vers une possible résurgence d’un commerce local… Ce rêve peut paraître déraisonnable, mais il l’est beaucoup moins que celui, partagé par tant de municipalités, de voir venir des créateurs investir pour installer des établissements de distribution là où plus personne ne vient.

Source DVSM

A voir

Discount, véritable surcroît de l’offre ou choix réel du public…?

"Les deux" pourrions-nous être tentés de répondre. Cependant, au-delà de ce critère du "moins cher", bien d'autres motivations imposent des nuances.