Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / L’accès multi-sources pour améliorer la connaissance client et limiter le risque crédit – Parole d’entreprise

L’accès multi-sources pour améliorer la connaissance client et limiter le risque crédit – Parole d’entreprise

Parole d’entreprise – Communiqué

Eviter le risque de défaillance en amont d’un octroi de crédit dépend notamment du dispositif qui permet de définir la fiabilité financière d’une entreprise ayant besoin d’un prêt. Pour cela, les banques et les établissements financiers doivent trouver un moyen fiable permettant de centraliser les diverses procédures nécessaires à l’octroi d’un crédit.

Ce dispositif apporte la qualité à tous les niveaux de la collecte, en passant par l’analyse, tout en automatisant les processus afin d’obtenir des perceptions plus fines. Il permet alors de procéder à des calculs dynamiques fondés sur les rapports multi-sources et dont le format de restitution peut être personnalisé.

S’appuyer sur plusieurs sources fiabilise les données

Les banques et les établissements financiers ont tendance à se reposer sur un seul fournisseur de données. Cependant, une bonne analyse dépend de la qualité de la collecte, il est nécessaire de croiser des informations provenant de plusieurs sources internes et externes. En effet, les différents fournisseurs ne se basent pas toujours sur les mêmes sources ou critères, ce qui implique une différence de score/note parfois notable d’un fournisseur à l’autre.

Les directeurs des crédits, des engagements, des risques, et les chargés de clientèle équipés avec un outil offrant une connexion à plusieurs fournisseurs de données seront en mesure de renforcer leur compréhension de la problématique et de favoriser la prise de décisions ciblées.

Au cas où l’établissement travaille déjà avec un fournisseur, cette approche permet d’adapter la collecte des données à des besoins spécifiques en construisant de modules qui conforteront la prise de décision.

Consolider l’analyse via un rapport de solvabilité adapté à votre organisation

Un tel dispositif permet également de procéder à des calculs dynamiques fondés sur les rapports multi-sources et dont le format de restitution peut être personnalisé.

Bénéficier d’une surveillance de l’ensemble des sources pour une réactivité inégalée

Trop souvent, la collecte des données est partielle ou à fréquence trop faible. Les données doivent être produites et distribuées en temps réel afin de pouvoir traiter une information « actuelle » pour une appréciation pertinente du niveau de risque ou de performance.

Consolider l’analyse via un rapport de solvabilité

La convergence de l’information, souvent issue de sources différentes, renforce la compréhension de la problématique et favorise la prise de décisions ciblées. L’information doit donc être pertinente, comparable à d’autres sources et facile à vérifier régulièrement.  Un dispositif de credit management se doit donc d’être informatif, qualitatif et réactif et analytique en fonction de la demande.

C’est pourquoi, construire un environnement de connaissance client et de gestion des risque en automatisant les processus interne (script métiers et décisionnel) et la prise de décision ainsi qu’en aidant au respect des contraintes règlementaires (piste d’audit…) est aujourd’hui une nécessité pour la majorité des établissements de crédit.

Julien STURM, responsable de la BU Synapse chez SysperTec Group

 

8jKmo5Za_400x400

Enregistrer

A voir

photo-300-UNE

Le RGPD*, une véritable révolution dans le traitement des données – Parole d’entreprise

En mai 2018, les entreprises devront traiter les données personnelles de leurs clients et prospects...