Accueil / Actualité / L’alimentaire a sa propre blockchain

L’alimentaire a sa propre blockchain

Le CEA et Connecting Food développent une solution blockchain dédiée à la confiance dans la filière alimentaire.

Les deux organisations ont signé un partenariat de trois ans pour développer de nouveaux outils basés sur la technologie blockchain, améliorant le suiviet les contrôles des produits de l’industrie alimentaire. Les innovations issues du partenariat permettront aux acteurs de l’alimentaire de rendre plus efficace l’audit de la conformité de leurs produits tout au long de leur chaîne de production, pour veiller au respect des promesses de leurs marques.Les acteurs de la filière alimentaire pourront recourir à la technologie blockchain pour suivre chaque aliment de sa production à sa consommation. Cet outil sera décliné en trois volets :

· La véracité de l’information enregistrée.
· La détection « au plus tôt » de la non-conformité d’un produit au cahier des charges
. ce-1-380Les volumes de transactions à exécuter.

 

A voir

Quand des drones volent plus bas que les pâquerettes…

Il y a drone et drone. Problème de vocabulaire...