Accueil / Actualité / Lancement de la 5G: à quel prix vendre du vide, en voilà une belle perspective, non…?

Lancement de la 5G: à quel prix vendre du vide, en voilà une belle perspective, non…?

Voilà une excellente recette. Non fiscale, mais résultant quand même d’une savante petite cuisine. C’est l’époque qui veut ça.

DVSM, 26 novembre 2019. La tension monte. Objet de cette émotion à la fois soudaine, mais très attendue, la « vente » prochaine par l’Etat des bandes de fréquences destinées à la propagation de la 5G. De l’immatériel qui a pour dimensions celles de l’espace. Pas l’Espace de chez Renault, mais celui qui nous entoure, l’éther, dans lequel se propagent vers l’infini les ondes hertziennes, un domaine n’ayant rien à voir avec d’autres physiquement mieux définissables. C’est une excellente martingale, car à bien y réfléchir, c’est l’une des seules, peut-être même « la » seule possibilité de vendre du « rien ». On repense à cet humoriste disparu, qui rappelait que rien n’était rien, mais qu’avec trois fois rien, on pouvait quand déjà s’offrir quelque chose.

Trois fois rien ne sera certainement pas le tarif appliqué aux opérateurs pour cette concession d’un domaine qui est bel et bien celui de l’Etat. Et les opérateurs qui, pour la cinquième fois, vont passer à la caisse, s’émeuvent bruyamment des montants excessifs, bien que non définitivement fixés, dit-on, qui pourrait leur être demandés aux guichets de péage. Avec en filigrane d’autres questions essentielles qui aboutissent toutes à une même inconnue. Sur quels usages la 5G pourra-t-elle vivre économiquement…? Si ce sont les mêmes que ceux de la 4G, certes plus fluides et plus rapides, mais en fin de compte les mêmes, il est probable que les ressources seront vite identiques à celles d’aujourd’hui. Si d’autres domaines s’ouvrent, seule l’expérience pourra apporter des réponses à ces interrogations.

Il ne faut en effet pas perdre de vue l’évolution du marché des smartphones. Ceux-ci sont dans le monde entier sur une tendance à une légère érosion. Les utilisateurs en changent moins souvent, et vont volontiers vers des produits d’occasion. En revanche, la 5G trépigne à l’idée d’aller titiller les recettes issues de l’ADSL et même de la fibre. Elle caresse l’espoir d’être le vecteur clé d’applications très novatrices, pour beaucoup professionnelles. Autant de perspectives très floues, et dès lors, des tarifs, des recettes… Faut voir…

Source DVSM

A voir

Salto : le paradoxe est-t-il déjà présent dans l’initiative d’un « streaming » à la française…?

C'est parti…! L'aventure Salto commence et bénéficie d'une couverture médiatique correcte.