Accueil / Actualité / L’Arcep adresse un coucou à Orange

L’Arcep adresse un coucou à Orange

Bon, l’Autorité de régulation des communications n’est pas un tribunal chargé de contrôler la politique concurrentielle des groupes. Mais au moins l’Arcep peut veiller à ce que la reprise de Bouygues Télécom par Orange ne vire pas à l’abus de position dominante. Et du coup, l’Autorité vient de tracer les limites à ne pas dépasser. Son président Sébastien Soriano a expliqué que ce rapprochement ‘’ne devait pas renforcer la position d’Orange, particulièrement sur les marchés où il est leader.’’ L’Arcep redoute que la disparition de Bouygues Télécom ne se traduise par une moindre concurrence sur le marché, et donc par une remontée des prix. L’Arcep compte collaborer activement avec l’Autorité de la concurrence et ira même jusqu’à bloquer les transferts de fréquences utilisées par les opérateurs si l’équilibre concurrentiel est menacé.

arcee

A voir

H520-390

Yuneec recrute des pros

Le constructeur sort un drone professionnel, le H520 dédié à la production audiovisuelle.