Accueil / Actualité / L’Arcep délivre ses observations

L’Arcep délivre ses observations

L’Autorité de régulation constate que les revenus des opérateurs sur le marché final sont en baisse au troisième trimestre 2017.

Le chiffre d’affaires total des opérateurs de communications électroniques sur le marché final atteint 9 milliards d’euros HT et 8,1 milliards d’euros HT pour les seuls services de communications électroniques (hors revenus annexes des opérateurs). Le revenu baisse ainsi depuis le deuxième trimestre 2017 (-0,5% en un an puis -1,2% au troisième trimestre 2017) après deux trimestres consécutifs de croissance (+0,9%en un an au quatrième trimestre 2016 et +0,4% au premier trimestre 2017).

Les autres segments constitutifs du chiffre d’affaires (comme la vente de téléphones ou la location de fichiers) subissent également une contraction. Et pour compléter le tableau, les revenus des services à valeur ajoutée poursuivent leur baisse avec une perte d’environ 6% en un an. Le revenu des services. La téléphonie fixe réalise un CA de 4,3 milliards d’euros en régression d’1,1% sur un an.  La hausse des revenus tirés des accès haut et très haut débit qui augmente d’1,7% en un an (2,9 milliards d’euros HT). Le nombre d’accès très haut débit atteint 6,5 million en un an dont la moitié sont des abonnements en fibre optique de bout en bout(2,9 millions). Ces accès se substituent progressivement aux accès Internet haut débit (ADSL).

L’Arcep souligne la croissance du parc de cartes SIM qui s’élève à 74,2 millions, en amélioration d’1,7 million en un an. Il s’agit de la plus importante progression depuis 2015. Elle est entièrement portée par l’augmentation du nombre de forfaits (+2,6 millions en un an, 63,5 millions de cartes). Plus de la moitié des cartes mobiles utilisent les réseaux 4G et sont à l’origine de 90% du volume de données échangées sur les réseaux mobiles. Fin septembre 2017, le nombre d’utilisateurs des réseaux 4G (38,9 millions) augmente de plus de 9 millions en un an. Les réseaux 3G (+4,2 millions)ont été utilisés par les trois-quarts des cartes SIM.

Le volume des données a doublé comme les consommations moyennes à 2,9 Go par mois et par carte et jusqu’à 5,1 Go pour les clients qui se connectent à l’internet mobile par les réseaux 4G. Enfin, l’Arcep constate que la consommation téléphonique en roaming a quadruplé pour l’échange des données, de 40% pour la téléphonie et de 33%pour les SMS.

 

arcep

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...