Accueil / Actualité / L’Arcep déplore le rôle des smartphones

L’Arcep déplore le rôle des smartphones

L’Autorité de régulation affirme dans l’un des notes bien étayées dont elle a le secret que les smartphones brident l’accès des utilisateurs à … Internet. D’après l’Arcep, le seul choix d’un smartphone réduit les accès au Web. Comment expliquer ce mystère apparent ?  « La chaîne d’accès à Internet ne s’arrête pas aux réseaux », contrôlés par les opérateurs de télécommunication souligne le régulateur.

Moralité « d’autres intermédiaires ont le pouvoir de limiter la capacité des utilisateurs à accéder aux contenus et services de leur choix sur Internet. » Les consommateurs passent sans le savoir sous les fourches caudines des éditeurs d’OS, Google et Apple.  L’utilisateur ne peut pas profiter d’autres applications que celles que les deux ténors de l’Internet ont sélectionné pour lui.

« Les consommateurs sont embarqués dans un couloir » affirme d’ailleurs Sébastien Soriano, le président de l’Arcep. Il arrive même que des applications proposées par le gendarme des télécommunications soient bloquées par l’un ou l’autre des éditeurs d’OS. Moralité, il faut que les éditeurs expliquent officiellement leurs critères de référencement afin de restituer leur liberté aux Internautes, sinon affirme l’Arcep l’état devra « mettre en place un arbitre expert et neutre, capable de régler les différends économiques, et de mettre fin aux pratiques injustifiées des fabricants de terminaux et de systèmes d’exploitation. » On peut toujours rêver.

 

S-S-ARCE-2-

A voir

L’Habitat du Futur sera intelligent ou pas

Après un séminaire centré sur ce sujet, l’IDATE livre ses conclusions.