Accueil / Actualité / L’Arcep pense aux ‘’territoires’’

L’Arcep pense aux ‘’territoires’’

Les collectivités territoriales ont demandé à l’Arcep la mise à disposition de solutions complémentaires aux réseaux filaires à très haut débit tels que la fibre optique (FttH). L’objectif est de faire progresser rapidement les débits et les services disponibles pour délivrer à tous les citoyens le haut débit et le très haut débit respectivement en 2020 et 2022.

Pour compléter son dispositif nécessaire à ces objectifs, l’Arcep va attribuer aux acteurs de l’aménagement numérique la bande 3410-3460 MHz pour le déploiement du THD radio. Les attributions seront couplées à des obligations fortes d’aménagement du territoire.

Les fréquences devant participer aux ambitions de déploiement du très haut débit en complément des autres technologies mobilisées, leur attribution est circonscrite, au sein de chaque département, aux zones où il n’existe pas par ailleurs de projet de déploiement de réseaux filaires à très haut débit à court ou moyen terme.

Les autorisations seront assorties d’obligations fortes de déploiement, de couverture et de disponibilité visant à assurer un service à très haut débit de qualité.Le guichet est ouvert à compter de la publication au journal officiel de l’homologation de la décision de l’Arcep. Les premières autorisations devraient pouvoir ainsi être délivrées début 2018.

 

arcep

A voir

Garmin sécurise les cyclistes

Le spécialiste du GPS dévoile le Radar Varia RTL510...