Accueil / IT Business / Le «triple A» en question

Le «triple A» en question

L’agence de notation financière a abaissé lundi de «stable» à «négative» la perspective de la dette publique de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg en raison de «l’incertitude croissante» sur l’issue de la crise de la dette en zone euro. Ainsi dans les prochains mois, l’agence examinera la situation de ces pays et se réserve donc le droit de dégrader l’Allemagne et son AAA.

Dans son communiqué, l’agence évoque notamment «la probabilité de plus en plus forte d’une sortie de la Grèce de l’euro» et «l’impact» d’un tel événement sur des États membres de la zone euro. Enfin, l’euro n’a pas été épargné. Il est tombé à près de 1,20 par rapport au dollar, soit son plus bas depuis deux ans.

Le 13 février dernier, Moody’s avait déjà placé la France et l’Autriche sous surveillance négative. L’agence Moody’s décidera à la fin du troisième trimestre si elle maintient ou non la note de la France.

M.G

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...