Accueil / IT Business / Le Big Data protège le tigre

Le Big Data protège le tigre

Des informaticiens indiens ont décidé de placer leur savoir au service des tigres sauvages de leur pays. Et ça marche ! Les zoologues ont dénombré 2 226 tigres l’an dernier contre 1 706 en 2010, soit une augmentation de 30%. Comment s’explique ce miracle ? Par le Big Data ! Les spécialistes indiens ont littéralement modélisé via un logiciel dédié les habitudes des tigres afin d’améliorer la gestion des réserves. La base de données comprend 25 000 informations dans quelques 600 zones géographiques. Les gardes chasse connaissent maintenant par cœur les mœurs de leurs protégés.

Ils savent où ils vont, connaissent leurs points d’eau, les lieux des amours, etc. Rien ne leur échappe, et ainsi, ils peuvent devancer les braconniers qui exterminent les tigres pour leur fourrure et surtout leurs os et leurs crocs très appréciés des tenants de la médecine chinoise. En somme, à la manière des banques ou des assurances qui créent des modèles pour proposer de nouveaux services à leurs clients, les services de la protection de faune indienne (WPSI) exploitent les ressources du Big Data. Ils ont identifié 73 endroits sensibles de braconnage et de trafic, situés en particulier à la frontière népalaise. Le succès est tel que le système devrait être exploité pour protéger d’autres animaux menacés.

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...