Accueil / IT Business / L’e-commerce français sauve les meubles

L’e-commerce français sauve les meubles

Avec une croissance de 10,5% au deuxième trimestre, le commerce électronique doit bien être le seul secteur de la distribution, et probablement au-delà à annoncer des chiffres encourageants. La Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance, la FEVAD évalue à 13,3 milliards d’euros le total des ventes en ligne réalisées sur ce trimestre, contre 12,1 milliards en 2013. Les analystes soulignent malgré tout que cette croissance enregistre une diminution sensible rapportée sur les périodes précédentes : 16% au deuxième trimestre 2013, 14% au troisième,  12,5% à Noël et 11% au premier trimestre 2014. Paradoxe apparent, le nombre d’achats réalisés sur Internet augmente de 13,5%, ainsi que la fréquence des achats (7%) alors que le panier moyen perd 3% en un an pour s’établir à 82 euros. Du coup, l’e-acheteur dépense 488 euros par an contre 472 un an plus tôt. La FEVAD souligne qu’il existe aujourd’hui 147 200 sites marchands, soit 15% de plus qu’en 2013.

La croissance est portée par les nouveaux entrants. Les grands sites marchands nationaux enregistrent un petit 3% de croissance de leur CA. Fait inquiétant Cdiscount et Vente Privée, soit un discounteur et un soldeur sont les deux locomotives du secteur. En revanche les ventes inter professionnelles (BtoB) augmentent de 8%. La Fédération constate aussi que les ventes sur mobile et tablettes des sites de l’iCE40 augmentent de 52% entre les deuxièmes trimestres 2013 et 2014.

D’un point de vue sectoriel, les sites de tourisme régressent de 1%.  En revanche, le textile et l’habillement enregistre un CA de de 4,4 milliards d’euros entre juillet 2013 et juin 2014. Au premier semestre 2014, les ventes en ligne de vêtements augmentent de 13%, alors que le marché offline stagne à 0,6%. Internet pèse  pour 14,6% de l’ensemble des dépenses d’habillement des Français, mais les prix sur Internet sont 6% inférieurs à la moyenne du marché pour les femmes et  10% pour les hommes.

A voir

manekin 2 -2-

Les mannequins Euveka sautent l’Atlantique

Euveka, entreprise drômoise lancée en 2011 par Audrey-Laure Bergenthal, lance un mannequin connecté et modulable.