Accueil / Actualité / Le David Vessel veut abattre YouTube le Goliath

Le David Vessel veut abattre YouTube le Goliath

Qui est ce Vessel qui s’attaque comme ça au tout puissant YouTube ? Lancée en mars, cette start-up américaine veut séduire les producteurs de contenus, en particulier les vidéastes en leur proposant une rémunération plus attractive. Les deux fondateurs, Jason Kilar et Richard Tom sont des anciens d’Hulu. Ils ont donc conçu un modèle économique qui garantit pendant trois jours un accès à des vidéos exclusives moyennant un abonnement de 2,99 dollars mensuels. A son lancement, Vessel proposait déjà 72000 vidéos et l’accès à 165 chaines de télévision, très heureuses d’encaisser 60% des abonnements et 70% de la publicité ! En revanche les contenus non exclusifs sont gratuits et financés par des publicités. Selon Jason Kilar, les producteurs d’images toucheront 50 dollars pour 1000 visionnages, soit affirme-t-il 25 fois plus que sur YouTube.

Jason Kilar et Richard Tom

Les producteurs ne sont donc pas contraints de choisir entre Vessel et d’autres plateformes de diffusion dont YouTube ou Dailymotion. Vessel se positionne comme complémentaire ou alternative aux leaders de la vidéo sur Internet. YouTube se défend de rémunérer aussi mal les producteurs mais ne propose pas grand-chose en contrepartie. Normal si l’on en croit les analystes et autres experts, YouTube n’arrive pas franchement à valoriser son milliard d’utilisateurs et serait tout juste à l’équilibre. Dans les faits, il n’y a que les spécialistes de la vidéo payante qui seraient rentables. Malgré tout, Vessel devra se retrousser les manches et dépenser des collines de billets verts pour simplement commencer à faire de l’ombre à YouTube.

-VESSEL-

 

Rien ne garantit que les utilisateurs accepteront d’acquitter les trois petits dollars par mois pour accéder aux contenus de Vessel. Et si la foule ne se presse pas à ses guichets, Vessel n’arrivera pas longtemps à séduire les producteurs d’images. En attendant, Vessel récolte des fonds. Les financiers d’IVP viennent de souscrire à une seconde levée de fonds pour un montant de 57,5 millions de dollars.

A voir

pion-2-

Pioneer veut sa part de l’Apple Cake

La marque de matériels audio présente la RayzRally, sa première enceinte portable pour iPhone...