Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Le digital, un incontournable pour les professionnels de la franchise

Le digital, un incontournable pour les professionnels de la franchise

Le monde de la franchise est aujourd’hui en forte croissance et particulièrement sur le marché français qui se positionne comme l’un des plus dynamiques à l’échelle mondiale : que ce soit en termes de nombre d’enseignes ou de nombre d’ouvertures de points de vente. Sur un marché fortement concurrentiel, les franchiseurs sont donc à la recherche constante de dispositifs leur permettant de mener à bien leur croissance, de s’appuyer sur des processus performants et plus globalement de gagner en compétitivité.

L’apport du digital pour piloter ses activités

Parmi les axes d’investissement privilégiés par les professionnels de la franchise, la dimension numérique est une priorité. En effet, le digital est plébiscité pour sa capacité à prendre en compte la gestion de nombreuses opérations stratégiques. Il joue en fait un rôle structurant et de colonne vertébrale qui va soutenir toute l’organisation afin de lui permettre de gagner en fluidité et en visibilité dans la mise en application de sa stratégie de croissance. Nous pourrions en quelque sorte parler d’une recherche d’accès à une solution de pilotage globale.

C’est sur ce point que la notion de « sur mesure » est fondamentale pour prendre en compte toutes les spécificités métiers de chaque franchise. En effet, les franchiseurs doivent gérer des opérations complexes qui sont propres à leur secteur,  à leurs processus et au fonctionnement de leurs enseignes. Ils ne peuvent accéder à des solutions « sur étagères » qui ne sont pas  pensées pour s’adapter à leurs besoins et leurs usages au quotidien.

Afin d’être plus précis, voici quelques exemples d’enjeux que les franchiseurs doivent relever : accéder à des CRM dédiés à la gestion des candidats à la franchise, s’appuyer sur des applications de gestion de leur PLV pour gérer la communication des animations en point de vente, transmettre en temps réel des informations au réseau, mettre à disposition de leurs franchisés une plateforme digitale efficiente, centraliser les commandes enregistrées par les franchisés pour le regroupement des achats et le passage des commandes auprès des fabricants ou fournisseurs, automatiser la gestion des commandes et des factures internes à l’enseigne, bénéficier de reportings automatiques franchisés et franchiseurs ou encore traiter des processus métiers spécifiques.

Mener à bien son projet numérique 

Ces différents éléments mettent donc en avant la nécessité d’avoir une approche très opérationnelle pour réussir son projet. Il ne faut pas céder à la simplicité de sélectionner des outils génériques qui ne pourront en aucun cas répondre à des enjeux spécifiques ou alors très difficilement en devant être adaptés avec plus ou moins de simplicité et de faisabilité. Les développements spécifiques des outils génériques entrainent en effet une dette technique dont les conséquences sont importantes dans le temps. En effet, l’ERP va évoluer en continu alors que les développements spécifiques réalisés au lancement resteront en l’état.   Attention donc à s’appuyer sur une plateforme digitale , évolutive et connectable qui sera créée pour intégrer en toute agilité les besoins des professionnels de chaque enseigne.

Par Luc Romano CEO de TOOSMART

 

A voir

Comment les licences d’occasion participent à la sobriété numérique

L’empreinte carbone liée à l’usage du numérique connait chaque année une croissance fulgurante et préoccupante.