Accueil / Actualité / Le eSport fait le plein

Le eSport fait le plein

Selon Médiamétrie, le eSport a succès fou.

En France, au 3ème trimestre 2017, 3,8 millions d’internautes de 15 ans et plus ont déjà visionné ou assisté en live à une compétition d’eSport. A mi-chemin entre le sport et le jeu vidéo, le sport électronique dispose d’un potentiel de joueurs et de spectateurs important : les jeux en ligne ont rassemblé près de 35 millions d’internautes en décembre 20171 et les compétitions sportives battent régulièrement des records d’audience TV.

Diffuseurs, plateformes et marques l’ont bien compris. Certains spectateurs sont friands d’un seul jeu, d’autres sont plus éclectiques. Les amateurs d’eSport ont d’ailleurs des préférences assez variées : parmi les types de jeux appréciés en compétition par les internautes, les jeux de sport arrivent en première position (43%). Les « FPS » ou jeux de tir à la première personne (34%) et les arènes de bataille (27%) suivent et complètent le podium. On retrouve ensuite les jeux de cartes en multijoueur, ainsi que les jeux de stratégie en temps réel, de combat, et de rôle.

Médiamétrie affirme qu’une communauté numérique se tisse autour du gaming. L’institut constate ainsi l’émergence d’influenceurs dans le domaine : 4,9 millions d’internautes (11%) déclarent suivre un influenceur gaming. Les plateformes Internet et les réseaux sociaux qui sont sollicités, devant les acteurs spécialisés du gaming : Youtube est largement cité (77%) devant Facebook (35%), Twitter (26%) et Twitch (14%). Game One (17%) est la seule chaîne de télévision à tirer son épingle du jeu dans ce domaine.

L’affaire est importante : 2,3 millions d’Internautes déclarent avoir acheté un produit spécifique après l’avoir remarqué auprès d’un influenceur.61% des spectateurs ont déjà identifié des marques sponsors au cours d’un événement et 29% des internautes gamers ont déjà remarqué de la publicité lorsqu’ils jouaient.

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.