Accueil / Actualité / Le marché du disque est sous antidépresseur

Le marché du disque est sous antidépresseur

Le streaming, même légal, continue de tailler des croupières aux ventes de CD. C’est la conclusion principale de l’étude annuelle conduite par le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP). Le SNEP dénombre trois millions de Français abonnés à des sites de streaming légaux pour écouter leur musique. En 2015, le CA du secteur a subi une nouvelle baisse (-4,7%) provoqué par l’effondrement des ventes de CD (-15,9%). Le SNEP affirme que le secteur a notamment souffert des attentats de novembre qui a éloigné les consommateurs des magasins, au moment les plus favorable de l’année. Le marché représente 426 millions d’euros, soit à peine le tiers de ce qu’il représentait en 2012. Heureusement, le streaming (légal) commence à compenser cette baisse drastique. Les revenus ont profité d’une croissance de 45% par rapport de 2014 à plus de 100 millions d’euros. Les services de streaming ont enregistré un million d’abonnés supplémentaires. Le SNEP attribue cette performance à l’ouverture de nouvelles plateformes, comme Apple Music. Enfin, le SNEP salue le retour du disque en vinyle. Les industriels ont pressé 750 000 de bon vieux 33 tours soit 2,3% du marché physique en volume.

S

 

 

 

 

 

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.