Accueil / Actualité / Le MIT récompense les startups françaises

Le MIT récompense les startups françaises

Le prestigieux Massachussets Institute of Technologies a décerné les lauréats des quatrièmes MIT Technology Review Innovators Under 35 France 2016. Les prix ont été remis avec l’Atelier BNP Paribas à des ‘’innovateurs’’ âgés de moins de 35 ans‘’sélectionnés en fonction de leurs innovations technologiques, destinés à avoir un impact sur notre société et changer le monde’’. Les lauréats sont :

–          Jeremy Stoss d’Afrimarket. Cette plateforme permet des transferts « cash to goods » vers l’Afrique. Ders personnes peuvent ainsi depuis n’importe où régler des dépenses de personnes résidant en Afrique.
–          Stanislas Niox-Chateau de Doctolib. Doctolib permet à des patients de prendre rdv avec un médecin 24 heures par jour et sept jours par semaine.
–          Franz Bozsak d’Instent. Il s’agit d’un projet de télésurveillance des artères pour guérir les maladies cardiaques.
–          Sandra Rey de Glowee. Cette solution de bio-éclairage agit sans consommation d’électricité ni émission de pollution lumineuse, grâce à la bioluminescence.
–          Clémentine Chambon d’Oorja. La solution utilise la technologie solaire et la biomasse hybride dans son modèle de production d’électricité.
–          Matthieu Claybrough de Donecle. Cette solution sert à inspecter de façon ultra-rapide les impacts de foudre sur les avions, à l’aide de drones autonomes.
–          Timothée Boitouzet de Woodoo veut reconstruire le bois à l’échelle moléculaire.
–          Laurent Boitard de Millidrop conçoit et développe des automates de cultures cellulaires pour la recherche et le diagnostic bactériologique.
–          Majorlaine Grondin de Jam est un assistant intelligent pour les étudiants.
–          Vincent Bryant de Deepki. Cette solution SaaS permet de collecter les informations sur des bâtiments pour réaliser des économies d’énergie

 

m

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...