Accueil / Actualité / Le MIT récompense les startups françaises

Le MIT récompense les startups françaises

Le prestigieux Massachussets Institute of Technologies a décerné les lauréats des quatrièmes MIT Technology Review Innovators Under 35 France 2016. Les prix ont été remis avec l’Atelier BNP Paribas à des ‘’innovateurs’’ âgés de moins de 35 ans‘’sélectionnés en fonction de leurs innovations technologiques, destinés à avoir un impact sur notre société et changer le monde’’. Les lauréats sont :

–          Jeremy Stoss d’Afrimarket. Cette plateforme permet des transferts « cash to goods » vers l’Afrique. Ders personnes peuvent ainsi depuis n’importe où régler des dépenses de personnes résidant en Afrique.
–          Stanislas Niox-Chateau de Doctolib. Doctolib permet à des patients de prendre rdv avec un médecin 24 heures par jour et sept jours par semaine.
–          Franz Bozsak d’Instent. Il s’agit d’un projet de télésurveillance des artères pour guérir les maladies cardiaques.
–          Sandra Rey de Glowee. Cette solution de bio-éclairage agit sans consommation d’électricité ni émission de pollution lumineuse, grâce à la bioluminescence.
–          Clémentine Chambon d’Oorja. La solution utilise la technologie solaire et la biomasse hybride dans son modèle de production d’électricité.
–          Matthieu Claybrough de Donecle. Cette solution sert à inspecter de façon ultra-rapide les impacts de foudre sur les avions, à l’aide de drones autonomes.
–          Timothée Boitouzet de Woodoo veut reconstruire le bois à l’échelle moléculaire.
–          Laurent Boitard de Millidrop conçoit et développe des automates de cultures cellulaires pour la recherche et le diagnostic bactériologique.
–          Majorlaine Grondin de Jam est un assistant intelligent pour les étudiants.
–          Vincent Bryant de Deepki. Cette solution SaaS permet de collecter les informations sur des bâtiments pour réaliser des économies d’énergie

 

m

A voir

Drones, joujoux devenus en 10 ans des outils modernes aux usages multiples, ils prolifèrent.

L'idée selon laquelle les drones auraient été inventés pour se distraire et faire la fortune de Parrot est peut-être inexacte. Enfin, presque...