Accueil / Actualité / Le mobile version baroudeur tout terrain qui se fait caméra sport.

Le mobile version baroudeur tout terrain qui se fait caméra sport.

Sortir des sentiers battus au rayon mobiles, accueillons un produit aux propriétés apportant diversification et chemin de traverse par rapport aux ventes de routine.

 DVSM, 24 novembre 2021. Voici un smartphone qui ne ressemble pas aux autres. Tant mieux, les produits « me too » (« moi aussi ») ont envahi les offres. Voici également un smartphone susceptible de faire du CA en plus, grâce à l’effacement pour le chaland d’une cornélienne nécessité de choix, tant en dépense qu’en utilisation. Ce Crosscall Action5 est en effet la combinaison entre mobile bien dans son époque et une caméra sport (« action cam« ). Avec ce « deux en un », pas besoin de multiplier les mains et les poches, pas besoin non plus d’oser faire ce que l’on n’oserait pas physiquement avec un beau smartphone n’étant que smartphone. C’est peut-être LE duo qu’aurait dû proposer Apple, un iPhone Sport auquel personne à Cupertino n’a semblé songer. Tant mieux, Samsung se serait aussitôt cru tenu d’en faire un aussi. Tant pis, et d’ailleurs, pas grave, puisque certains en rêvaient peut-être et que Crosscall l’a fait.

Au-delà de ces considérations moins anodines qu’on pourrait le suspecter, quelques caractéristiques permettent de  brosser la silhouette de ce mobile hors normes. Dans 235 grammes environ, cet Android à écran de 5,45 pouces (format 18/9) offre les manœuvres tactiles au doigt sec, au doigt mouillé et même avec une main gantée. Avec 13 jours d’autonomie en veille et 25 heures de pleine communication, il est prêt pour les longues randonnées. Il sait jouer au récepteur FM, au magnétophone, au réveil, fonctionner en main libre. Côté photo et vidéo, il apporte des prestations peu courantes dans l’univers des « classiques ». Ainsi, sait-il, par stabilisateur, conserver à l’horizon son… horizontalité*, tout en permettant la prise de vue en image par image (« timelaps« ) ainsi que les ralentis extrêmes par capture accélérée à 120 images/seconde. Étanche (résistant même à l’eau salée), il supporte les chocs classiques (chutes…) sans broncher. Cerise sur le képi, il a passé avec succès des tests destinés aux équipements militaires US. La preuve…

Source DVSM

 

A voir

Un étonnant étonnement face aux migrations TV vers autres contenus…

Certains voient dans cette évolution un paradoxe, et vont parfois jusqu'à prédire le chant du cygne de la TV. Mais pas de l'écran...