Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Le nouveau visage du Directeur financier

Le nouveau visage du Directeur financier

L’accélération de la numérisation induite par la crise du Covid offre une opportunité unique aux directeurs financiers de redéfinir leur rôle en passant de simples prérogatives opérationnelles à une approche-conseil orientée gouvernance d’entreprise. Concrètement, les entreprises ont accéléré la numérisation de leurs opérations internes et externes et largement dynamisé la gestion de leur chaîne d’approvisionnement. Dans la fonction finance, historiquement en retard sur les enjeux technologiques, la crise a également permis de moderniser cette profession et de créer de nouveaux usages et modes de travail plus agiles et performants.

À titre d’exemple, la pandémie a amplifié l’importance de la numérisation, à commencer par la gestion des factures. Avec la pandémie, la gestion papier a montré ses limites (retards, documents non délivrés, etc.). La numérisation est donc devenue le moyen fiable, sécurisé et simple pour échanger les factures et en assurer un traitement « normal ». Sur ce point, les DAF ont joué un rôle moteur dans la mise en place de ces nouveaux procédés.

N’oublions pas non plus que les processus manuels engendrent l’inefficacité, empêchent le travail collaboratif et détournent l’attention de la réflexion stratégique. Heureusement, l’accélération des projets de numérisation permet de réduire les coûts de traitement des comptes fournisseurs de 80 % et de rationaliser le processus d’approbation. Pendant ce temps, les départements financiers sont désormais au cœur de la conduite d’une transformation numérique plus large dans l’entreprise.

Dans un monde en constante évolution, où les prévisions et les stratégies doivent être fréquemment revisitées avec de nouvelles hypothèses, les directeurs financiers ont donc un rôle majeur à jouer en tant que « super consultants » pour le PDG. Pour pouvoir se concentrer sur ces projets stratégiques, ils doivent être libérés des tâches transactionnelles manuelles et banales, en particulier lorsqu’il y a un grand nombre de fournisseurs et de factures à gérer.

La direction financière doit tirer avantage des possibilités offertes par l’automatisation. Nous voyons même des directeurs financiers assumer certaines responsabilités de DSI. Avant la pandémie, les directeurs financiers n’avaient pas vraiment une vision claire des technologies de pointe. Maintenant, après avoir mesuré leur valeur dans des domaines clés comme l’automatisation des comptes fournisseurs, ils adoptent non seulement des innovations, mais conduisent de nombreux projets de transformation numérique.

Par Bruno LABORIE chez Tradeshift

 Bruno LABORIE chez Tradeshift

 

 

 

 

 

 

 

A voir

L’avènement des centres de contact embarqués

Parallèlement au marché des centres de contact traditionnels, nous assistons à un nouveau phénomène .....