Accueil / IT Business / Le Pentagone ne veut plus de BlackBerry !

Le Pentagone ne veut plus de BlackBerry !

Le Pentagone a annoncé, jeudi 1er novembre, avoir rompu son contrat d’exclusivité avec le fabricant des BlackBerry, le canadien Research in Motion (RIM) et a appelé ses concurrents, comme Apple, à lui proposer des smartphones. Ce divorce entre l’administration américaine et RIM, en difficultés financières et dont le futur OS 10 se fait toujours attendre, fait écho à la désaffection grandissante de grandes multinationales pour le BlackBerry.

Fin septembre, RIM faisait état pour son deuxième trimestre d’une perte de 235 millions de dollars soit, soit 45 cents par action contre un bénéfice de 329 millions sur la même période l’an dernier. Hors charges liées aux restructurations, la perte est ramenée à 142 millions de dollars, soit 27 cents par action.

M.G

A voir

cap-1-

Capgemini lance sa semaine de l’innovation

Du 25 au 29 septembre, dans 24 villes de 14 pays, la SSII organise sa huitième ‘’Capgemini Week of Innovation Networks’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *